Engagement associatif: comment compléter son parcours professionnel? Retour d’expérience

engagement

Diarra Kane est, à 35 ans, la Présidente de la Jeune Chambre Economique Française, une association qui fédère plus de 2000 bénévoles. Entre engagement, travail du quotidien et responsabilités associatives, elle nous raconte l’adéquation entre ces univers.

Diarra, peux-tu nous dire l’impact qu’a eu ta vie associative sur ta vie professionnelle ?

Après 10 ans d’expérience comme chef de projet éco-conception, j’ai fait un virage à 180° pour devenir manager de talents au sein de l’enseigne Temporis Consulting à Saint Etienne. Et ce virage n’est pas un hasard : car c’est grâce à mon engagement associatif au sein de la Jeune Chambre Économique Française que j’ai pu obtenir de nouvelles opportunités professionnelles.

Pour toi, quels sont les apprentissages qu’on peut tirer d’une expérience associative ? Par exemple, au sein de la JCEF ?

Travailler de façon collective avec une méthode proche de celle de l’entreprenariat permet d’acquérir de nouvelles compétences et notamment les fameuses « soft-skills » dont on parle beaucoup en ce moment : l’esprit d’équipe, le management, l’intelligence émotionnelle ou encore le jugement et la prise de décision ! 

J’imagine que cela va au-delà des soft-skills ?

Effectivement. Par exemple, la JCEF m’a permis aussi de m’intéresser à différents sujets sociaux, sociétaux ou environnementaux et de mieux cerner et comprendre les enjeux du changement sociétal. Avec mes récentes missions, j’ai aussi l’opportunité de représenter tous nos bénévoles qui œuvrent sur le terrain.

« C’est une grande fierté d’être le porte-parole de cette jeunesse engagée. »

Ce rôle me permet de les représenter auprès des décideurs économiques, institutionnels et politiques. Porter l’engagement et les attentes des membres auprès d’eux. 

« Un apprentissage accéléré des relations publiques, de la diplomatie et de la négociation ! »

Tu es à la tête d’une association de 2000 bénévoles. Cela doit demander beaucoup de temps…Comment combines-tu ta vie personnelle, professionnelle et associative ?

C’est sûr que cela demande un peu d’organisation ! Pour ma vie professionnelle, j’ai la chance d’être vraiment soutenue par mon employeur dans mes missions de bénévolat. 

« Ces missions sont généralement assez bien vues par les entreprises car elles permettent de se former, de prendre en responsabilités et d’être plus confiant dans des missions professionnelles. » 

Pour ma vie personnelle, en réalité, ma vie associative fait partie de ma vie personnelle et inversement. C’est un tout, j’aime donner ce temps et tant que cela restera un plaisir je continuerai à le faire !

La JCEF en 30 secondes 

 
hqdefault

JCEF logo blocVous avez envie de vous engager? Découvrez la Jeune Chambre Economique Française (JCEF)

Convaincu que le bénévolat peut vous ouvrir de belles opportunités de développement personnel et professionnel? Vous pouvez découvrir cette association dynamique et inspirante soit en les suivant et en les soutenant sur les réseaux sociaux, soit en rejoignant la Jeune Chambre Economique de votre territoire. Pour cela, rendez-vous sur leur site ICI.

Si vous souhaitez en savoir plus quant aux valeurs, aux missions et aux actions de la JCEF, rendez-vous sur l’article: Jeune Chambre Économique Française : révéler l’étincelle d’engagement chez les jeunes !

logo facebook logo linkedin logo twitter if social media instagram black 1885169 1 Youtube

Vous aimerez aussi…

Diarra Kane : Être femme et Présidente d’une association

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
maxresdefault

Notre planète : la série-documentaire remplie d'espoir

Mad Jacques

La Mad Jacques : la course en stop pour vivre l’aventure près de chez soi