Transposer les acquis d’un engagement bénévole dans le milieu de l’entreprise

engagement bénévole

Le secteur de la formation est en pleine évolution. Permettre aux jeunes de transposer les acquis d’un engagement bénévole dans l’entreprise: tel est l’un des volets développés par la Jeune Chambre Economique Française (JCEF), une association qui se présente comme un véritable incubateur de leaders citoyens. 

Mélissa Boutineau, 32 ans, s’investit bénévolement auprès de la JCEF depuis plusieurs années. Elle est aujourd’hui membre du comité stratégie formation. Dans cet article, elle nous parle des nouvelles formations mises en place à la JCEF et, à partir de son expérience, de la manière dont elle a transposé les compétences acquises dans son activité bénévole au sein de son parcours professionnel. 

Pouvez-vous nous donner des exemples de nouvelles formations mises en place à la JCEF ?

Outre des nouveaux modules, nous avons surtout travaillé sur la mise à jour de nos modules existants en termes de contenu et format.

Sur le management, des outils de pilotage, des formats dispensés en physique peuvent maintenant se faire à distance… Mais également des nouveaux modules comme:

  • « Réussir vos réunions à distance » sorti 3 semaines après le début du premier confinement ;
  • « Comment animer à distance » ;
  • L’utilisation du design thinking ;
  • Manager son manager.

Et d’autres vont prochainement sortir sur les différents types d’intelligences, la réussite d’un projet de vie, le management à distance, entre autres.

En quoi les formations de la Jeune Chambre répondent également aux besoins du monde de l’entreprise ?

Concrètement notre association permet aux jeunes de 18 à 40 ans de bénéficier d’un terrain de jeu associatif pour devenir les leaders citoyens de demain. Les valeurs qui nous rassemblent, nous permettent de tester nos compétences professionnelles dans un milieu associatif, sans la pression de devoir rendre des comptes.

« Aujourd’hui, l’école permet difficilement aux jeunes d’acquérir des savoir-être et s’expérimenter dans un milieu « réel » d’entreprise. »

Elle ne permet pas non plus de sortir de sa zone de confort pour justement acquérir concrètement des compétences connexes aux métiers visés.

La Jeune Chambre Économique Française permet donc aux étudiants, salariés, dirigeants etc. d’acquérir ces compétences et surtout cette ouverture et cette confiance issue de la formation et mise en pratique via l’associatif.

Si nos jeunes ont envie de saisir des opportunités de développement personnel tout en construisant le monde de demain, la Jeune Chambre Économique Française est une réelle opportunité pour apprendre, s’améliorer, tester, échanger, partager, construire, … ensemble le monde que nous souhaitons demain.

Les acquis de votre engagement bénévole à la Jeune Chambre sont-ils ensuite valorisés dans le monde de l’entreprise ?

Personnellement, j’ai fait des études de commerce classique en DUT avec une spécialisation pour l’international (BAC+3). Je suis membre à la JCEF depuis 9 ans maintenant et grâce aux compétences acquises au sein du mouvement j’ai fait la différence face à d’autres candidats pour me permettre de faire mon métier actuel. J’accompagne les entreprises dans la réussite de leurs projets à l’export.

Mes compétences scolaires m’ont permis d’avoir la théorie, le début de ma carrière m’a permis d’avoir l’expérience technique terrain de l’export.

Mais c’est à la JCEF que j’ai développé, testé, approuvé, mes compétences d’accompagnement, de formation, de gestion d’écosystème politique, de prise de parole en public…

« Mon employeur m’a notamment recrutée car j’avais des compétences techniques métiers, mais surtout parce que j’avais développé des compétences comportementales fortes. »

Outre se former à la JCEF, nous expérimentons grâce à nos prises de responsabilités. Elle est bien là, la différence de notre formation à la JCEF ! Permettre à nos jeunes d’alimenter leurs formations techniques de base par d’autres thématiques et surtout de mettre en action ces nouvelles compétences.

« La JCEF m’a permis de bénéficier d’un parcours de formation progressif en saisissant des opportunités, de les éprouver en parallèle. »

La JCEF m’a également permis de découvrir ma passion pour la transmission de compétences et l’accompagnement dans le développement d’organisation.

C’est ainsi que j’ai suivi un parcours de formateurs complet à la JCEF et que je peux continuer à me former tout en formant les autres jeunes membres tant au sein de l’association que dans mes autres activités professionnelles et personnelles.

La JCEF en 30 secondes 

 

hqdefault

JCEF logo blocVous avez entre 18 et 40 et avez envie d’acquérir de nouvelles compétences grâce à un engagement bénévole? Rejoignez la Jeune Chambre Economique Française !

Vous pouvez découvrir cette association dynamique et inspirante soit en les suivant et en les soutenant sur les réseaux sociaux, soit en rejoignant la Jeune Chambre Economique de votre territoire. Pour cela, rendez-vous sur leur site ICI.

logo facebook logo linkedin logo twitter if social media instagram black 1885169 1 Youtube

Leur parcours de formation

Parcours de formation

Vous aimerez aussi…

Formation : 3 incontournables pour comprendre ce qu’attendent les jeunes aujourd’hui

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
formation

Formation : 3 incontournables pour comprendre ce qu’attendent les jeunes aujourd’hui

everest

L'Everest nettoyé grâce à cette française