La théorie de l’attachement: les explications d’une psychologue

attachement

La théorie de l’attachement est centrale en psychologie et nous permet de mieux comprendre les besoins des enfants dans leur évolution et de mieux comprendre, une fois adulte, les rapports que nous avons avec les autres. 

Sophie Blin Durand Viel est psychologue et interviendra sur ce sujet le 17 juin 2021 à 19h00 sur Zoom au sein du Club de l’Optimisme pour nous apporter des éclairages. En attendant avec impatience cet évènement, voici quelques éléments clés sur la notion d’attachement. 

Comment et pourquoi dans ton parcours de psychologue t’es-tu intéressée à la question de l’attachement et du développement psychologique de l’enfant ?

La question de l’attachement est une question centrale en psychologie, abordée de nombreuses fois et selon différents angles lors de ma formation initiale, dans un premier temps.

Ayant été psychologue en soins palliatifs pendant plus de 10 ans, la thématique de l’attachement et la capacité à faire face à la perte d’un être cher ont pris une dimension particulière.

J’exerce aujourd’hui en cabinet libéral, et cette thématique reste au cœur de nombreuses problématiques relationnelles, notamment au sein du couple amoureux, et dans les relations parent/s-enfant/s

Peux-tu nous expliquer la théorie de l’attachement en quelques mots ?

Cette théorie, initialement développée par Bowlby, est fondée sur les besoins du bébé. Elle analyse l’impact sur le petit enfant des réponses (ou non réponses) de l’adulte face à ses appels à l’aide, dans les moments d’inquiétude ou de détresse. La perception que l’enfant a de la fiabilité, présence et solidité de l’adulte face à ses besoins de sécurisation, va avoir des conséquences, non seulement sur le lien d’attachement entre les deux, mais aussi sur les liens d’attachements tout au long de la vie de l’enfant puis de l’adulte, ainsi que sur sa personnalité à moyen et long terme.

En quoi l’attachement est-il primordial pour l’évolution psychologique de l’enfant ? 

Un attachement positif, sécure, permet à l’enfant de se sentir en confiance pour explorer le monde qui l’entoure. En cas de problème, il sait qu’il peut revenir vers l’adulte qui lui apportera protection et soutien. Il peut, de ce fait, acquérir de nouvelles capacités parce qu’il ose faire des expériences. Il grandit avec l’idée de confiance en lui et confiance dans l’environnement.

A l’inverse, si l’enfant perçoit qu’il est seul à faire face au danger, il va grandir avec l’idée que l’environnement est menaçant et qu’il n’est pas capable.

Logo Club vertMieux comprendre la théorie de l’attachement: rendez-vous le jeudi 17 juin à 19h00 sur Zoom au Club de l’Optimisme 

Toute l’année, de janvier à novembre 2021, 30 intervenants se succèdent sur des sujets passionnants afin de booster notre optimisme, de vivre des expériences et de faire des rencontres enrichissantes. Retrouvez toute la programmation 2021 sur le site du Club de l’Optimisme ainsi que les pass pour y participer.

Les évènements ont lieu sur Zoom tous les 3 premiers mardis de chaque mois.
Infos sur le Club: eva@loptimisme.com

A lire aussi…

3 conseils pour mettre en application la “théorie de l’attachement” avec les enfants

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
leadership

Les conseils de Mélanie Monvoisin pour développer son leadership

intuition

Intuition: des pistes pour se mettre à son écoute