Retour d’expérience: incarner la psychologie positive et en faire son métier…

annelaure

Anne-Laure Drouard-Chanel est formatrice et délivre, entre autres, le programme CARE de psychologie positive.

Nous aurons la joie de la retrouver le 21 juillet au cours d’un atelier de 2 heures au Club de l’Optimisme pour expérimenter les bienfaits de la psychologie positive, à 19h00, sur Zoom.

Dans cette interview, Anne-Laure revient sur son parcours et sa rencontre avec la psychologie positive. Inspirant !

les couleurs du bonheur couverturePeux-tu te présenter en quelques mots ?

Je dirais que je suis une créative, curieuse et désireuse de transmettre ce qui favorise le bien-être durable, l’épanouissement individuel et collectif.

Après des études au Celsa et un parcours RH, plutôt classique (chez L’Oréal notamment), la perte d’un de mes enfants a bouleversé ma vie, remis en question mes projets. Après un indispensable travail de reconstruction personnelle pour retrouver goût à la vie et un temps offert à ma famille, j’ai choisi de réorienter mon itinéraire professionnel vers la formation. Née pour transmettre, je suis devenue formatrice spécialisée dans le développement des compétences psychosociales. Depuis 13 ans, j’accompagne les groupes et les personnes vers un mieux-être personnel et relationnel.
Formée au coaching et à l’écoute active, j’utilise les pratiques issues des recherches en psychologie positive et en présence attentive dans l’ensemble des formations et programmes que je propose : programme CARE (Psychologie Positive), PAUSE (équilibre de vie) et CBSM (gestion du stress).
Toujours avec ce désir de transmission et de partage, je produis et anime l’émission de radio hebdomadaire de psychologie positive “Voyage Intérieur” sur RCF. Je suis également auteure du livre « Les couleurs du bonheur » édité en 2018 et de la pièce de théâtre « Pari – Couleurs : destination bonheur », sortie prévue fin 2021, expérience ludique et innovante pour découvrir ce qui contribue au bien-être durable.

Peux-tu nous parler de ta « rencontre » avec la psychologie positive ?

C’est en effet une vraie histoire de rencontre. Je travaillais depuis 10 ans en tant que formatrice en développement des compétences psychosociales. J’avais suivi plusieurs formations en développement personnel mais je sentais que ces approches, aussi intéressantes qu’elles pouvaient l’être, manquaient d’une certaine validité scientifique. Ayant à cœur de transmettre des outils de qualité, la source des approches que je propose est essentielle à mes yeux.

Lors d’un déjeuner « réseau », une collègue inspirante me parle de la psychologie positive à laquelle elle s’est formée. Elle me dit simplement « je te verrai bien être instructrice de psychologie positive ». Grâce à elle, à son regard bienveillant, j’ai entrouvert la porte de la science du bien-être et j’ai découvert derrière cette porte étroite un véritable chemin de croissance personnelle et professionnelle !

Qu’est-ce que cette découverte a changé en toi ou dans ta manière de voir la vie et les autres ?

J’oserai dire « tout » ! Me former pour devenir instructrice de psychologie positive a profondément modifié ma vie personnelle et professionnelle.

Personnelle parce que les pratiques de psychologie positive m’ont aidée à réorienter mon attention vers les aspects satisfaisants de mon existence. De nature anxieuse, j’ai découvert combien le fait de tourner mon attention volontairement vers les aspects satisfaisants, vers tous ces petits moments qui pourraient passer inaperçus si l’on ne les mettait pas en lumière, modifiait ma satisfaction de vie. Hypersensible et entière, j’ai appris à accueillir mes émotions grâce à la pleine conscience, appris à mettre plus de nuances dans mes ressentis et comportements pour sortir du mode « pilotage automatique ». J’ai également découvert qu’il était possible de mettre du « et en même temps » : découvrir que tout cohabite et qu’à côté des réalités difficiles, désagréables, il y a aussi de la place pour des réalités agréables, voire savoureuses. J’ai aussi redécouvert, de manière plus concrète encore, la puissance des « petits pas » pour avancer dans le sens de ce qui est important pour moi…

Dans ma vie professionnelle, la rencontre avec la psychologie positive a tout changé. Cela a légitimé ma pratique car j’ai beaucoup de satisfaction à proposer aux personnes des pratiques validées scientifiquement. Cela a transformé ma manière d’animer car j’utilise désormais les pratiques de psychologie positive dans toutes les formations que je propose… Quel que soit le thème, il est passionnant de l’aborder du côté de nos ressources. 

Comment intègres-tu la psychologie positive dans ta vie personnelle et professionnelle aujourd’hui ?

Je l’intègre à tout et en permanence.

Dans ma vie personnelle, je pratique, en lien avec les participants du programme CARE, chaque jour. Je pratique surtout la gratitude, à travers la tenue de mon journal de gratitude et l’écriture de lettres ou mots de gratitude destinés aux personnes qui croisent mon chemin… Dire merci le plus souvent possible… aux autres, à la vie, et même à soi !

Dans ma vie professionnelle, la psychologie positive est omniprésente : grâce au programme CARE bien sûr, mais aussi au cœur de toutes les formations que j’anime, notamment celles qui accompagnent les étudiants dans leur projet de vie personnelle et professionnelle. Elle est aussi présente dans l’émission radio de Psychologie Positive Voyage Intérieur que je produis et anime avec enthousiasme, dans le livre « Les couleurs du bonheur » et dans la pièce de théâtre « Pari – Couleurs : destination bonheur » qui sera jouée sur scène en fin d’année !

En juillet, nous avons la joie de t’accueillir au Club de l’Optimisme. Qu’aimerais-tu transmettre aux participants à cette occasion ?

J’aimerais leur transmettre la joie de réorienter leur attention vers tous les cadeaux, petits et grands, que la vie leur offre. Le bonheur de savourer toujours plus ces petites joies et douceurs du quotidien. Le plaisir de partager ensemble autour de nos expériences et découvertes de ce qui donne de la saveur à notre vie. Le goût de redécouvrir les valeurs qui éclairent et guident leur vie.

Et s’ils désirent aller plus loin en suivant le programme CARE : la fierté de découvrir leurs forces et ressources, la douceur d’apprendre à être bienveillant envers soi comme on peut l’être envers les autres, la puissance incroyable de la gratitude et le courage d’avancer petit pas après petit pas pour s’engager dans des actions en lien avec leurs valeurs.

Un mantra qui te booste au quotidien ?

Il y en a 3 !

Le tout premier : « Dans la vie, l’important c’est d’aimer. »

Celui de Walt Disney revisité, car les couleurs me parlent tellement : « Vis ta vie en couleurs, c’est le secret du bonheur. »

Et enfin pour garder le sens de l’équilibre : « …et en même temps… »

En savoir plus sur Anne-Laure Drouard-Chanel

logo linkedin logo facebook

Son site Internet: ICI

Logo Club vertA propos du Club de l’Optimisme

Toute l’année, de janvier à novembre, 30 intervenants se succèdent sur des sujets passionnants afin de booster notre optimisme, de vivre des expériences et de faire des rencontres enrichissantes. Retrouvez toute la programmation 2021 sur le site du Club de l’Optimisme ainsi que les pass pour y participer.

Les évènements ont lieu sur Zoom tous les 3 premiers mardis de chaque mois.
Infos sur le Club: eva@loptimisme.com

Rendez-vous le 21 juillet à 19h00 sur Zoom avec Anne-Laure pour expérimenter les bienfaits de la psychologie positive au Club de l’Optimisme

Vous inscrire: ICI 

A lire aussi…

3 pratiques issues de la psychologie positive à mettre en place dès aujourd’hui

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Maisonperchee

La Maison Perchée: une association gérée par des personnes souffrant de troubles psychiques

psychologiepositive

3 pratiques issues de la psychologie positive à mettre en place dès aujourd’hui