Bonne idéeBonne idée BravoBravo

EANQA : la plate-forme qui vous aide à trouver le bon psy

Eanqa la plate forme qui vous aide à trouver le bon psy

L’Optimisme met en avant les entrepreneurs qui s’engagent pour la société. Cette semaine, notre coup de coeur va à l’équipe d’EANQA, qui a créé un outil pour trouver le psy qui nous convient.

Trouver le bon psy...

« J’ai mis des mois à trouver un psy qui m’écoutait vraiment. »

« Je ne savais pas qu’il existait des thérapies spécifiques pour les traumatismes... »

« Si seulement jamais su qu’une autre approche était possible pour mon problème mais on ne m’a rien dit. »

« J’ai été déçu de ma première consultation avec un psy et j’hésite à renouveller l’expérience… »

Ces situations vous sont familières ? Pas étonnant… Nous sommes peu informés sur l’univers psy et nous savons rarement comment « bien choisir ». 

Il faut dire que pour les quidams que nous sommes, il y a de quoi se perdre dans la nébuleuse de tous ces « psys » et de toutes ces thérapies. 

Lorsque l’on cherche une aide professionnelle pour améliorer sa santé mentale, il est plutôt rare de trouver chaussure à son pied du premier coup.

 

La question de l’orientation est délicate et dépend d’une multitude de facteurs. Pour cette raison, EANQA a mis en place une plateforme qui, en quelques clics, les professionnels qui correspondent le mieux à vos préférences vous sont proposés.

L'aventure EANQA

Picture of Jérémy MURATET

Jérémy MURATET

Président & Co-fondateur Eanqa

EANQA, c’est l’histoire de 5 associés. Jeremy, le fondateur du projet nous raconte. « Ce projet est né d’un vécu personnel… Il s’agissait à l’origine d’un projet porté par ma compagne. Quand elle est décédée, j’ai eu besoin moi-même d’un accompagnement psychologique, et j’ai eu 4 psy avant de trouver celui qui me convenait ». 

Il a décidé de poursuivre le projet et s’est entouré de psychologues et de chercheurs pour créer un outil permettant d’éviter une série de rendez-vous décevants avec les psys, afin de permettre aux patients de gagner du temps et de l’argent.

Ceux qui ont, un jour, eu besoin d’un accompagnement psychologique partagent souvent le même le sentiment : l’impression d’entrer dans un parcours du combattant pour trouver le bon pro !

Et c’est là que le bat blesse car en matière de psychothérapie, le feeling, la personnalité et le style de communication de notre psy compte tout autant que son approche.

Au bout de deux, trois ou quatre tentatives infructueuses, il y a de quoi renoncer et jeter l’éponge, quitte à mettre sa santé mentale entre parenthèses alors qu’on était prêt à se lancer dans une thérapie

EANQA prend en compte vos préférences

Picture of Clara Geronimi

Clara Geronimi

Psychologue et psychothérapeute - Directrice Générale Eanqa

Clara, associée du projet EANQA et psychologue témoigne : « plus tôt sont pris en compte les préférences des patients, meilleures sont les chances de trouver la bonne orientation thérapeutique dès le début. »

Et pourtant… Quand on se lance dans un parcours psy, on choisit souvent au hasard le professionnel ou alors, on va voir le psy que nous conseille notre voisin… Même s’il est génial pour lui, il n’est pas nécessairement le « bon » psy pour nous ! D’ailleurs, à y regarder de plus près, cela semble logique : nous n’avons pas la même personnalité, pas les mêmes problématiques ni les mêmes besoins que notre voisin.

Avant d’entamer un parcours de soin et pour éviter des déceptions, il est utile de se poser des questions afin de trouver un thérapeute en qui on aura confiance et qui répondra à nos attentes.

Mais quelles sont ces questions ? Par où commencer ? Pas facile de savoir quand on n’est pas professionnel du domaine. Face à ce constat, l’équipe d’EANQA a décidé de créer un outil pour guider et orienter vers le bon professionnel.

EANQA vous permet de vous poser les bonnes questions

L’équipe d’EANQA s’est entourée d’un comité scientifique et éthique et de partenaires psychologues et médecins pour développer son outil. Plusieurs années de développement et de nombreux travaux de recherche ont été nécessaires pour aboutir à l’outil tel que vous le découvrez aujourd’hui.

En vous connectant sur le site EANQA, vous découvrez ainsi un parcours d’orientation créé grâce à une série de questions dûment pensées à partir de ces travaux. 

Quelques exemples : 

eanqa
eanqa illustration

Une liste des professionnels qui correspondent le mieux à vos préférences vous est proposée. Tous sont enregistrés à l’Agence Régionale de Santé (ARS) et sont reconnus pour leurs qualifications. 

Faute de connaissance, nous « zappons » bien souvent cette étape de questionnement pourtant fondamentale dans le parcours : nous ne pouvons que vous recommander d’utiliser EANQA. La plate-forme peut aussi être un allié pour toutes ces fois où un proche nous demande une recommandation de thérapeuthes et que nous ne savons pas vraiment vers qui orienter, notre répertoire à ce sujet étant vide…

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Le programme M un dispositif de soutien entre pairs pour les soignants en souffrance

Le programme M : un dispositif de soutien entre pairs pour les soignants en souffrance

BAM le graffeur qui sublime les murs des hôpitaux

Bam : le graffeur qui sublime les murs des hôpitaux