BravoBravo CourageuxCourageux EngagéEngagé Bonne idéeBonne idée ResponsableResponsable

Devenir optimiste: témoignage d’un manager ex-pessimiste

Devenir optimiste témoignage d'un manager ex pessimiste

Il y a ceux pour qui devenir optimiste s’apprend ! Tel est le cas de Sébastien Fouquet qui se reconnaît volontiers comme un ancien pessimiste bien décidé à changer de vision du monde.  Découvrez ici son témoignage dans lequel Sébastien explique les raisons qui l’ont amené à revoir ses perceptions et les impacts que cela a produit aussi bien dans sa vie personnelle que professionnelle. Une envie de changement qui l’a motivé à créer un blog « Choisir l’optimisme » sur lequel il partage ses réflexions. 

Sébastien Fouquet

Sébastien Fouquet

C'est lui →

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Sébastien, j’ai 44 ans et je suis papa de deux enfants. Après un parcours professionnel très varié (professeur d’éducation physique et sportive, agent immobilier, créateur et gérant d’entreprise dans le domaine de l’événementiel), j’ai rejoint il y a 10 ans une grande compagnie d’assurance française.

J’y ai occupé différentes fonctions et je suis actuellement manager commercial. Depuis 4 ans, j’ai la responsabilité d’une équipe de 12 personnes qui occupe bien mes journées.

De nature passionnée, je me donne à 200% dans tout ce que je t’entreprends, que ce soit professionnellement, sportivement ou pour ma vie de famille !!!

Comment s’est exprimé votre pessimisme jusque-là dans votre vie de tous les jours ?

Confronté à des difficultés personnelles ou professionnelles, j’ai souvent eu tendance à penser prioritairement aux pires scénarios pouvant se réaliser, plutôt que d’envisager une issue favorable et positive. Je me focalisais sur mes échecs plutôt que sur mes réussites. Je me concentrais sur les objectifs que je n’avais pas encore atteints, plutôt que de me satisfaire de ce que j’avais déjà.

Ce mode de fonctionnement est devenu petit à petit une habitude, une routine. Je me comportais aussi de cette manière car cela correspondait à l’image que je m’étais construite et que les autres avaient de moi. J’étais dans mon rôle tout simplement…

Mais j’ai pris conscience que cet état d’esprit ne m’apportait pas le bonheur.

Y’a-t-il eu un déclic en particulier qui vous a donné envie de changer votre vision du monde et de devenir optimiste?

Depuis que j’ai pris conscience de ma nature pessimiste, je m’intéresse beaucoup au développement personnel. Je lis régulièrement des ouvrages sur le bonheur et l’optimisme pour me permettre de changer mon mode de fonctionnement et d’être plus positif dans mon quotidien.

Ma quête de l’optimisme s’est brusquement accélérée lorsque j’ai été victime d’un grave accident en pratiquant mon sport préféré, le basket. Après plusieurs opérations, j’ai dû être immobilisé pendant de nombreux mois. Je me suis dit qu’il fallait transformer cet événement « négatif » en quelque chose de positif. Il fallait que je me serve de cette période difficile et douloureuse pour revoir mes priorités et transformer ma vie. Cela m’a demandé beaucoup de courage, mais c’est à ce moment que j’ai décidé de créer un blog sur l’optimisme : https://choisirloptimisme.com/

Capture decran 2022 09 08 151652

Quel est l'objectif de votre blog ?

Dans ce blog, je décris mon parcours, mes recherches, mes expériences et parfois aussi mes échecs pour devenir plus optimiste. J’adore échanger avec mes lecteurs que ce soit sur le blog ou les réseaux sociaux. Je deviens jour après jour plus optimiste en aidant mes lecteurs à le devenir eux aussi. Ce n’est pas merveilleux ???

Qu’est-ce qui a changé dans votre vie professionnelle et personnelle depuis que vous avez décidé de muscler votre optimisme ?

Professionnellement, les choses se sont faites naturellement. J’ai tout simplement adapté mon style de management à mes valeurs. Je pratique ce que l’on appelle aujourd’hui un « management bienveillant ».  Je fais le maximum pour être à l’écoute et attentif aux besoins de mes collaborateurs. Ils savent qu’ils peuvent compter sur moi et que je peux compter sur eux. J’essaie de les responsabiliser et de les rendre autonomes dans leurs missions quotidiennes. Dans les métiers du commerce, nous sommes régulièrement soumis au stress et à la pression. Mais en valorisant l’humain et en adoptant une attitude positive, nous arrivons à relativiser les choses et à prendre tout simplement du plaisir dans notre métier. Ce qui reste l’essentiel !!!

A titre personnel, c’est dans le regard des autres que je vois le plus gros changement. Lorsque j’évoque mon passé de pessimiste avec des amis, ils sont souvent extrêmement surpris. Ils me perçoivent comme la personne à qui faire appel quand on a un coup de blues, quand on ne voit pas d’issue favorable ou quand on a besoin d’être reboosté. Connaissant mon passé, je trouve cela toujours très amusant d’être perçu de cette manière aujourd’hui.

Comment votre entourage a-t-il réagi face à ce changement de positionnement dans votre vie ?

Même s’ils n’ont pas osé me le dire clairement, je pense que mes proches ne m’ont tout simplement pas cru lorsque je leur ai fait part de ma volonté de changement. Ils m’ont toujours perçu comme quelqu’un qui se concentrait sur les aspects négatifs avant de voir le positif. Et je pense qu’en jouant ce rôle « à la perfection », je répondais aussi à leurs attentes.

Et puis avec le temps, les regards changent et évoluent. En lisant mon blog et les échanges que je pouvais avoir avec mes lecteurs, ils ont également compris que j’avais réalisé un profond travail sur moi. Passer du pessimisme à l’optimisme prend du temps et demande des efforts, mais le jeu en vaut largement la chandelle !!!

Pour suivre Sébastien Fouquet sur les réseaux

Découvrez ses 9 conseils pour devenir optimiste

Pour nous soutenir

L’Optimisme est un média d’informations inspirantes et positives totalement indépendant. Pour nous soutenir tout en vous faisant plaisir, vous pouvez découvrir notre boutique en ligne

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
le pouvoir de la vulnérabilité

Le pouvoir de la vulnérabilité: les enseignements de Brené Brown

Jai accepte la rupture mais continue de penser a mon ex

[Question lecteur #5] : ‘J’ai accepté la rupture mais continue de penser à mon ex, que faire?’