BravoBravo

WoW! : comment parler de l’actualité à nos enfants ?

Wow le média qui parle de m'actualité à vos enfants

On ne compte plus le nombre de fois où des parents nous ont dit « il devrait exister un site d’informations positives pour les enfants ! ». Sachez que ce média existe enfin ! Fondé par Catherine Bahl et Alastair Macdonald, WoW! est le premier site qui offre des supports permettant aux parents de discuter de l’actualité avec leurs enfants sous un angle positif.

L’objectif ? Ne pas nier les problèmes mais parvenir à montrer aux enfants qu’il existe des solutions

Wow Catherine et Alaster

WoW! est né d'une rencontre...

Catherine et Alastair, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Catherine Bahl, j’ai travaillé pendant 20 ans dans la finance, à Paris, avant de faire un changement de cap assez radical, pas complètement anticipé d’ailleurs, qui m’a au bout du compte permis de mettre du sens dans mon quotidien. 

Je m’appelle Alastair Macdonald. Écossais d’origine, j’ai passé 30 ans à couvrir les crises et les conflits à travers l’Europe et le Moyen Orient pour l’agence de presse Reuters avant que Catherine m’amène à questionner ma façon de pratiquer le journalisme.

Journalisme et actualités anxiogènes

Alastair, on a souvent l’impression que les journalistes parlent seulement du pire. Pourquoi ?

Premièrement, ça s’explique par une tendance qu’ont les humains à prêter attention à tout ce qui pourrait les menacer (ce qui a sûrement bien servi à nos ancêtres préhistoriques).

D’où le constat fait par les éditeurs :

« if it bleeds, it leads » – (si ça saigne, ça va à la Une). Le désastre est vendeur.

Deuxièmement, nous mettons surtout notre attention sur ce qui est choquant, comme les évènements dramatiques. Or, ce qui va dans le sens de l’amélioration du monde, de notre qualité de vie, arrive en général beaucoup plus lentement, de manière trop progressive pour faire concurrence avec les drames qui font « une bonne Une » et boostent les ventes ou l’audimat.

Mais si j’ai passé 30 ans à parler de gros problèmes, ce n’était pas pour vendre plus de journaux ou de publicités mais plutôt pour avertir les citoyens, pour qu’ils puissent réagir, chercher à régler ces problèmes.

Dans cette logique, les trains qui arrivent à l’heure n’intéressent personne. Le journaliste se voit en lanceur d’alerte.

Sauf que, j’ai fini par constater que le flux d’actualités anxiogènes, boostées par les technologies du 21ème siècle, n’a pas incité à plus d’action, mais plutôt l’inverse.

De nombreux études montrent que le public a de plus en plus un sentiment d’impuissance face aux problèmes du monde et préfère se couper de l’actualité. Une tendance aussi constatée chez les enfants et les ados.

C’est de là que vient l’urgence chez WoW! News de montrer qu’il n’existe pas que des problèmes mais aussi des solutions. Pour montrer aux enfants qu’il y a de l’espoir et qu’ils peuvent eux-mêmes contribuer au monde.

logo wow 1 fondblanc

WoW! un média s'adressant aux enfants

Catherine, pourquoi avoir choisi de créer WoW!, un média (disponible via une application et un site internet) s’adressant aux enfants ?

Le changement de cap dont j’ai parlé m’a amené à réaliser que

notre vision du monde dépend, au moins en partie, de ce que nous montrent les médias.

Et qu’avec les infos en temps réel et les chaînes d’infos en continu, couplé aux crises qui se succèdent depuis quelques années, il est facile de se dire que tout va mal et qu’il n’y a plus grand-chose à faire. Surtout lorsqu’on est un enfant et qu’on a pas les filtres que peuvent avoir les adultes.

C’est pour montrer aux plus jeunes qu’il existe des solutions, des personnes qui ont des idées et qui essaient de les mettre en œuvre, et qu’à tout âge, nous pouvons utiliser nos forces et nos talents pour participer à résoudre les problèmes, petits et grands, que j’ai décidé de fonder WoW! il y a 3 ans.

Peut-on / doit-on parler de tous les sujets aux enfants ?

Capture d’écran Wow

Alastair, comment arrive-t-on à parler de la guerre en Ukraine ou du Covid tout en apportant de l’espoir et de la confiance aux enfants ?

Pour nous, il est important de savoir s’éloigner des actualités qui sont à la Une des autres médias, et de traiter de sujets tout aussi importants mais moins dramatiques.

Le « Journalisme de Solutions », dont nous nous inspirons, n’a rien de « bisounours » et il est aussi capital pour WoW! de parler des grands problèmes mondiaux dont parlent les enfants entre eux, justement pour leur montrer qu’il y a des personnes qui trouvent des solutions et que nous pouvons tous y contribuer.

Sur la guerre en Ukraine, déjà en janvier, avant l’invasion russe, nous leur avons parlé du risque d’une guerre sous l’angle d’une interview avec des gens qui ont fait la paix dans des circonstances similaires (en l’occurrence à Chypre) pour montrer comment la plupart des gens où qu’ils soient œuvrent tout naturellement pour la paix.

Plus tard, nous avons fait un sujet sur des familles qui aident les réfugiés ukrainiens.

Sur le Covid, nous avons parlé très tôt, en janvier 2020, de ce virus qui menaçait d’arriver en Europe depuis la Chine mais contre lequel une coalition internationale de chercheurs était déjà à pied d’œuvre pour chercher des vaccins.

Donc, l’important c’est de ne pas cacher la réalité aux enfants (ce qui est illusoire de toute façon) mais d’aller plus loin que les médias traditionnels qui ont tendance à ne mettre en avant que les dangers et les choses les plus terribles afin d’expliquer aux enfants qu’il y des voies pour en sortir, même si cela demandera du temps & des efforts à tous le monde.

Et, en partant des infos jusqu’à des idées d’actions qui vont leur permettre d’identifier leurs « super-pouvoirs », c’est-à-dire leur capacité de contribuer à aider les réfugiés ou combattre le Covid par exemple, nous cherchons à renforcer la confiance en eux et l’optimisme pour diminuer les sentiments d’anxiété et d’impuissance engendrés par certains médias traditionnels.

De la pédagogie...

Catherine, vous avez choisi de créer « des parcours » : chaque semaine un nouveau thème est abordé. Pouvez-vous nous expliquer comment chaque parcours est construit ?

En fait, nous ne voulons pas nous arrêter à présenter l’actualité différemment, même si c’est déjà une étape importante !

Pour nous, la mission de WoW! est de montrer aux enfants l’actu sous un angle positif, en mettant en lumière des solutions et des personnes inspirantes, mais surtout de leur dire qu’eux aussi, comme ces personnes, ils ont tous des forces, des talents et des idées qu’ils peuvent utiliser pour participer à résoudre les problèmes, quels qu’ils soient.

C’est pour cela que nous construisons chaque semaine un parcours en 3 étapes dans notre application :

  1. la présentation du sujet de la semaine
  2. le développement de ce sujet sous l’angle WoW!, en format écrit et vidéo
  3. la mise en action avec des propositions d’actions à mettre en œuvre au quotidien, afin de contribuer à résoudre le problème traité dans le sujet.

Pour les enfants mais aussi pour les parents

Finalement, WoW! n’aide-t-il pas autant les parents que les enfants ? Quels sont les retours des utilisateurs ?

Bien sûr, nous nous adressons principalement aux enfants, mais les parents apprécient aussi de lire nos sujets, puisqu’ils font du bien.

Nous avons des lecteurs de tous âges d’ailleurs, dont des adultes qui nous suivent depuis le début

Et puis, WoW! c’est aussi un outil pour les parents, qui les aide à parler de l’actu avec leurs enfants, quand les médias traditionnels sont souvent déprimants, anxiogènes et mal adaptés pour leur faire découvrir le monde.

La bonne nouvelle !

La nouveauté de cette rentrée, c’est une version de l’application pour les écoles.

WoW! News vient de remporter un appel à projets du European Journalism Center et de bénéficier d’un financement de la Fondation Bill & Melinda Gates, ce qui lui permet d’offrir gratuitement un sujet chaque mois aux écoles pendant toute l’année scolaire. Ces sujets s’adressent aux élèves de Cycle 3, et peuvent être utilisés en classe dans les leçons d’Enseignement Moral et Civique/Education aux médias. Si vous êtes intéressés pour vos enfants, votre classe ou votre école, il suffit d’écrire à info@wow-news.eu pour recevoir tous les détails et vous inscrire. 

Cette rentrée risque d’être chargée en événements ! Nous vous invitons, chères lectrices, chers lecteurs à vous abonner à WoW!: un beau cadeau à vous faire et à faire à vos enfants. Et pour tous les RH qui nous lisent : des offres spéciales entreprises existent, un cadeau innovant pour vos collaborateurs !

logo wow 1 fondblanc

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Jai accepte la rupture mais continue de penser a mon ex

[Question lecteur #5] : ‘J’ai accepté la rupture mais continue de penser à mon ex, que faire?’

Quelles sont les différences entre psychologue et psychiatre

Les différences entre psychologue et psychiatre: qui consulter ?