TROUVETONPROF : IIias el Gabli s’engage pour l’accès au soutien scolaire du CP au BAC +5

trouvetonprof

trouvetonprof” Il faut vraiment que votre équipe rencontre Ilias, le fondateur de Trouvetonprof, vous allez l’adorer ! “. Plusieurs fois que le nom d’Ilias el Gabli, 27 ans, revenait dans les demandes d’interviews à réaliser. Et vous aviez raison ! L’équipe de l’optimisme est admirative de l’engagement de cet entrepreneur dont l’intention est de créer le Uber du soutien scolaire accessible à tous. 

Ilias, peux-tu te présenter en quelques mots

J’ai grandi à Cergy, en région parisienne. J’ai eu la chance de pouvoir poursuivre des études d’ingénieur et d’être rapidement recruté au sein d’un groupe aéronautique dans lequel j’ai travaillé pendant plusieurs années. Mais quelque chose me manquait.

J’avais l’impression de manquer d’impact sur la société.

J’avais cette sensation d’être enfermé dans une case et de n’être un numéro de badge. 

Après un peu plus de 2 ans, j’ai décidé de quitter le salariat pour créer un projet autour de l’éducation.

Pourquoi cette cause ? 

J’ai très tôt été sensibilisé au sujet par mon père enseignant et je me suis toujours engagé pour le soutien scolaire.

Selon moi, la culture et le savoir permettent l’émancipation individuelle et malgré les efforts de nos institutions, les inégalités d’accès à un accompagnement individualisé persistent.

Pendant mes années de fac, j’étais secrétaire général et bénévole au sein d’une association « Tous Ensemble Pour la Réussite et l’Avenir » fondé par un ami d’enfance.

Un événement m’a marqué lors de cette expérience. Un jour, j’ai rencontré une femme, Mariam. Elle était maman de 4 enfants et souhaitait passer son BTS de comptabilité. Je l’ai accompagnée en mathématiques pendant plusieurs mois, à raison de 2 fois par semaine. Nous nous sommes rendu compte que nous habitions à quelques pâtés de maison mais c’était au sein de l’association, dans une ville voisine, que nous nous étions rencontrés. Une fois diplômée, elle m’a dit cette phrase « Ilias, si je t’avais rencontré plus tôt, j’aurais eu mon BTS plus tôt ». Nous étions voisins mais nous n’avions jamais eu l’occasion de nous rencontrer.

De là est née l’idée de créer une application permettant de géolocaliser des professeurs à côté de chez soi. Si on cherche des taxis ou des plats à manger, pourquoi ne pas chercher des accompagnants au soutien scolaire ?

Mais tout le monde ne peut pas se permettre le soutien scolaire…

trouve ton profEffectivement, aujourd’hui les prix affichés par les acteurs classiques sont souvent inabordables pour les familles les plus précaires. 

Nous avons pour mission de lutter contre les inégalités d’accès à la connaissance en provoquant la rencontre et l’échange.

L’objectif est de rendre accessible financièrement le soutien scolaire tout en permettant de trouver un prof près de chez soi, sans pour autant négliger le paiement des professeurs : le savoir a de la valeur.

J’ai donc choisi d’aller directement demander à ceux qui auraient besoin d’un soutien le prix qu’ils seraient prêts à payer. Même les familles en difficulté m’ont dit entre 10 et 20 euros ! Elles connaissaient la valeur d’un cours particulier. 80% du soutien scolaire s’effectue en économie souterraine et dans cette fourchette !

Depuis quand t’es-tu lancé dans cette mission ? 

Depuis 2 ans, d’abord seul, puis j’ai été rejoint par un ami d’enfance, Aiman et par un développeur web passionné, Thibaut. Nous avons fini la première maquette du projet en juillet 2019 et l’entreprise a été créée en octobre 2019.

Quand je suis arrivé avec le projet, 5 banques m’ont fermées la porte. On ne comprenait pas le choix de la cible, ni le prix. On me prenait parfois pour l’outsider de banlieue et c’est certain malgré un parcours académique à La Sorbonne et une expérience professionnelle dans un grand groupe, je ne semblais pas avoir le bon profil et ne sortais pas d’une école de commerce.

Depuis j’ai compris et acquis les codes de l’entrepreneuriat (je suis entouré d’entrepreneurs expérimentés et ayant de belles sucess stories au sein de l’association Les Déterminés mais aussi à Station F qui m’aide à grandir au quotidien !)

Puis j’ai eu de la chance : au hasard lors d’un concours de pitchs, j’ai rencontré une directrice d’agence de la banque CIC d’une ville voisine qui a compris le projet et nous a permis d’emprunter l’argent dont nous avions besoin pour développer l’application TrouveTonProf.

trouvetonprof

Qui sont les professeurs sur l’application ?

Les professeurs sont des personnes issues de la société civile capables de transmettre un savoir. Il y a tous les types de profils : des étudiants, des salariés, des retraités. Nous avons déjà connaissance des premières belles histoires en visio: un ingénieur de Marseille qui donnent des cours à des jeunes dans le 93 ou une famille de cadres en Bretagne qui accompagne toute une fratrie à Trappes !

Où en es-tu aujourd’hui ?

La plateforme est pleinement opérationnelle.  Quand vous vous connectez, vous découvrez les professeurs disponibles immédiatement à proximité pour du soutien du CP au bac+5. Un système de chat et même de visio sont disponibles, tout se fait directement sur la plate-forme. Et les cours coûtent donc entre 10 et 20 euros. Bientôt la plateforme sous forme d’application mobile va être disponible !

TrouveTonProf grandit ! Nous sommes parallèlement de plus en plus sollicités par des collectivités territoriales et missions locales pour des programmes d’accompagnement d’une semaine, autour de la maîtrise du français qui est un levier fondamental d’insertion pour les jeunes éloignés de l’emploi ou en décrochage scolaire, que nous développons avec un écrivain Rachid SANTAKI. Mais également dans les matières principales comme les maths et en anglais.

C’est incroyable car nous découvrons parfois que les jeunes parlent beaucoup mieux anglais que ne laissent penser leurs notes car ils jouent aux jeux vidéo ! Je travaille également sur des programmes de formation autour du numérique pour les entrepreneurs et pour l’insertion des jeunes éloignés de l’emploi avec l’association « Les Déterminés ».

Et la suite ?

Continuer à m’engager sur les sujets de l’éducation. 

Je suis convaincu que l’ascension sociale passe par l’éducation. 

Mon grand-père était ouvrier, mon père enseignant comme plusieurs de mes oncles et aujourd’hui après avoir été ingénieur, je suis entrepreneur. J’ai vraiment à cœur de rendre accessible à tous l’accompagnement individualisé lorsqu’on a besoin de soutien durant son cursus académique et cela quel que soit le niveau. Car l’échec ne doit pas être vécu comme une fatalité et être accompagné est primordial quel que soit son origine sociale. Là, je sais que j’ai un impact. 

Un conseil à tous les entrepreneurs ? 

Bien s’entourer. J’ai fait de mauvaises rencontres sur le chemin, mais aussi de très belles ! Et il faut sortir des cases dans lesquelles on nous met ! Car la France d’aujourd’hui est plurielle.

Découvrir Trouvetonprof

trouvetonprofVous avez envie de découvrir le projet, rendez-vous sur la page de TrouveTonProf. Vous pouvez aussi suivre Ilias sur les différents réseaux sociaux ! 

logo facebooklogo linkedin

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Chateaudelapinais

Oser se lancer en temps de crise, le témoignage de Mélody

hypersensibilité

HYPERSENSIBILITÉ : de quoi s’agit-il vraiment ?