Oser se lancer en temps de crise, le témoignage de Mélody

Chateaudelapinais
Crédit photo : Freel

Nos lecteurs nous inspirent. Vous le savez ce média a vocation à mettre en avant les parcours de vie incroyable afin de montrer que nous sommes nombreux à oser nous lancer dans de folles aventures. Cette semaine, l’équipe part à la rencontre de Mélody, maman de 3 enfants, psychologue clinicienne, qui s’est lancée avec son mari dans la rénovation d’un château en domaine de mariage en février 2020. 

Mélody, peux-tu te présenter en quelques mots ?

ChateaudelaPinais7
Crédit photo : Clic C'est Dans La Boite

 

Eh bien, je dirais que je suis une GRANDE rêveuse, que j’aime avoir 1000 idées et les réaliser et que je me suis toujours visualisée avec plusieurs « casquettes/métiers ». Enfant, j’étais fan de l’univers Disney, du pouvoir que cela nous donnait de croire que tout était possible. J’ai vite eu envie d’être « docteur pour la tête des enfants », directrice, mais aussi danseuse- chanteuse et finalement, pourquoi pas les 3 !?

Tu as, avec ton mari, décidé de reprendre le domaine du Château de la Pinais, peux-tu nous raconter l’histoire du projet ?

Difficile à résumer, le cœur du projet vient probablement de notre propre mariage, et de ce que l’on a adoré imaginer en amont.

Nous sommes plutôt des gens qui adorent inviter, accueillir les autres, les rassembler, donc créer un lieu pour pouvoir le faire, c’était une évidence ! 

Par curiosité et défi, on a commencé les visites sur l’été 2018, en septembre je suis tombée sur cette pépite qu’est le Château de la Pinais. Je n’écoutais plus l’agent immobilier, je voyais des mariés sous les arches et des voitures arriver dans la grande allée : c’était ici ! Il a fallu plus d’un an pour trouver une banque qui nous suivent. On a eu le temps de faire plusieurs fois le deuil de ce projet fou, mais à chaque fois nous avions de nouvelles idées et on rebondissait ! Pour finalement, réussir !

Ce château n’avait jamais accueilli de mariages, mais il avait déjà eu tellement de vies lui aussi : colonie de vacances, refuge pour des familles juives, hôtel particulier qui a accueilli Joséphine Baker ! Ça faisait BEAUCOUP de signes positifs ! Nous avions le château avec une jolie vue et un gite accolé : l’idéal pour se lancer.

Tu es maman de 3 enfants et psychologue clinicienne, comment concilies-tu tes 3 vies ?

ChateaudelaPinais8
Crédit photo : Olivia Poirier

Je dirais même 4 ! Dans mon métier j’exerce dans 5 lieux différents, ce qui est déjà assez fou. Pour moi, « l’ailleurs » m’a toujours permis d’être en mouvement et de trouver des solutions. J’ai levé le pied avec le projet château, chacun a dû se réajuster et nous cherchons encore régulièrement nos places et notre équilibre. La clé pour moi ce sont les temps « off » : la sieste et le coucher du soir qui nous permettent d’avancer dans nos autres vies ! Et puis l’école, la nounou, les grands parents sont nos relais indispensables !

Comment vis-tu la crise sanitaire ? 

2020 a été l’année de naissance de notre 3ème enfant. Ce premier confinement a été une réelle parenthèse pour notre famille, où nous avons pu nous retrouver à 4 avant d’être 5 et avancer avant l‘ouverture.

Sur cette année 2021, ce qui est difficile ce sont les annulations, les reports qui se répètent et les conflits que cela génère. On perd un peu d’humanité dans les échanges, les gens oublient que derrière cette entreprise c’est une famille et un grand projet de Vie et de préservation du patrimoine ! 

2020/2021 ont dû avoir un fort impact sur ton moral, comment abordes-tu la période ?

J’aborde la période avec des besoins réguliers de « mise à jour », je fais du tri dans les comptes Instagram que je suis, j’y garde ceux qui m’inspire (merci L’Optimisme !) et je me désabonne de ceux qui génèrent de la colère chez moi. J’essaie de cultiver ma patience, dernièrement j’ai lu « tu ne peux pas récolter les fruits d’un arbre que tu viens de planter » : c’est tellement vrai !

Je prends du temps seule, et avec des amis, je poursuis mon analyse, et puis j’essaie d’aborder les choses ligne par ligne sur notre « To Do » pour ne pas me laisser envahir. Souvent, je suis en trop plein, et dans ce cas, la complémentarité de notre couple me sauve toujours ! On rebondit, on se réinvente en attendant les mariages : on fait des shootings avec des supers prestataires, on aura bientôt des artistes de street art qui viendront redonner vie à notre escalier de secours et on aimerait accueillir des tournages, peut-être un jour une série au château, qui sais ?

Quels conseils donnerais-tu à toute personne ayant envie de se lancer en 2021 ? 

La vie peut basculer si vite, 2020 a été un si bel exemple : rêvez, foncez, et SURTOUT entourez-vous des bonnes personnes !

ChateaudelaPinais2
Crédit photo : Diane Jimenez – Comme Une Envie

On a été accompagnés dans ce projet par des gens passionnés et compétents : du courtier à la banquière, mais aussi de l’agence Initiative (merci Camille) qui pousse les porteurs de projets, en passant par le super électricien – plombier qui nous sauve nos travaux, à l’entreprise de nettoyage qui est hyper flexible et professionnelle ! Elle est aussi là, notre « réussite » : croire en nous, en ce projet et s’entourer de personnes qui y croient aussi !

Nous voulions vous partager d’autres photos de cette belle demeure. Admirez ce très bel avant/ après…

Pour suivre les aventures de Mélody et sa famille, cliquez sur les icônes : 

instagram catherine testafacebook catherine testainfomation catherine testa

attachement

3 conseils pour mettre en application la « théorie de l’attachement » avec les enfants

trouvetonprof

TROUVETONPROF : IIias el Gabli s’engage pour l’accès au soutien scolaire du CP au BAC +5