MerciMerci CourageuxCourageux

HYPERSENSIBILITÉ : de quoi s’agit-il vraiment ?

hypersensibilité

Si vous nous suivez sur les réseaux sociaux, vous connaissez probablement Elodie Crépel dont nous partageons régulièrement les publications. Cette diplômée en psychanalyse s’est spécialisée dans l’atypisme et l’accompagnement des personnes surdouées et est aujourd’hui la codirectrice de l’Observatoire de la Sensibilité. Vous avez été nombreux à nous demander de mieux comprendre le sujet de l’hypersensibilité. Nous ouvrons avec elle une série d’articles sur le sujet de l’hypersensibilité pour démêler le vrai du faux.

Elodie, tu fais partie des références en France en matière d’hypersensibilité, qu’est-ce que l’hypersensibilité? 

L’hypersensibilité est un vaste sujet qui mériterait plusieurs livres pour pleinement l’expliquer… Je vais essayer de faire de mon mieux pour être concise. 

Aujourd’hui on va plutôt parler de haut potentiel sensible, même si ce terme est moins connu il est plus juste de l’utiliser.

Le sensibilité est un potentiel

La sensibilité est avant tout un potentiel : partant par là nous ne naissons pas tous avec le même potentiel (même si celui-ci peut toujours évoluer).

L’hypersensibilité (pour revenir à ce terme) est une caractéristique innée, ce n’est donc ni une maladie, ni une pathologie et encore moins un handicap.

sensibilite

Il est important de discerner la sensibilité innée et celle en lien avec une expérience douloureuse, qu’on peut aussi appeler « traumatique », sachant qu’encore une fois l’environnement impacte inévitablement notre sensibilité innée et que celle-ci va évoluer tout au long de la vie. 

L’hypersensibilité vue par la science

Nous disposons actuellement de suffisamment d’imagerie médicale pour affirmer que cela se voit même dans le cerveau : les zones vont s’allumer plus vite et en surnombre par rapport à un cerveau non hypersensible (attention « non hypersensible » ne veut pas dire « non sensible », je rappelle que nous avons tous une sensibilité propre). 

Avoir un haut potentiel sensible c’est avant tout avoir une hyperréactivité sensorielle et émotionnelle:

Les études du Dr Bianca Acevedo montrent notamment que les neurones miroirs ainsi que l’insula sont plus réactifs, ce qui peut expliquer la grande intensité et fréquence dans les émotions (cette fameuse sensation de vivre les montagnes russes). 

Hypersensibilité et hyperesthésies

Les hyperesthésies (gustative, olfactive, visuelle, auditive et kinesthésiques) sont des réactions fortes aux stimuli extérieurs sont aussi caractéristiques : très grande sensibilité aux bruits, odeurs, luminosité, sensations tactiles…

Finalement on pourrait dire que c’est avant tout une grande et haute sensorialité en lien avec un cerveau qui, avec des petites antennes, capterait tout, tout le temps et un peu malgré lui !

Quels sont les premiers indices qui nous permettent de savoir si on est peut-être hypersensible ? 

Je crois qu’on peut s’interroger sur soi lorsque l’on a cette grande sensibilité au monde, de par nos sens et nos émotions.

Mais ça va plus loin que ça car les personnes hautement sensibles ont aussi un autre rapport à la nature, aux animaux, au spirituel, etc. Ils ne s’en rendent pas toujours compte, même s’ils ressentent un décalage avec les autres et ce depuis tout petit, ils peuvent être dans le déni.

Il y a aussi des hypersensibles qui ont bloqué leur sensibilité tant ils en ont souffert.

Il ne faut pas oublier qu’on vit dans un monde où justement l’hyposensibilité est mise en avant positivement. 

Et pour les gens qui la perçoivent comme une réussite dans la gestion de soi-même ; les pulsions de vie des hypersensibles en deviennent insupportables. Certains dépensent même une énergie si folle à canaliser ce qu’ils sont, à entrer dans un moule, à mettre un couvercle sur leur ressenti que ça les violente que d’autres ne fassent pas de même.

Forcément, pour ces individus, les hypersensibles, ils en font trop, c’est des « comédiens », des « pleureurs », ils sont « trop ou pas assez » …

Bref si on vous a fait ce genre de remarque ça peut aussi être l’indice qu’il faut creuser la piste de l’hypersensibilité !

 

Retrouvez Elodie Crepel sur son site ou sur les différents réseaux sociaux !

lien logo instagram logo facebook logo youtube linkedin

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
trouvetonprof

TROUVETONPROF : IIias el Gabli s’engage pour l’accès au soutien scolaire du CP au BAC +5

Elodie Crepel

HYPERSENSIBILITÉ : un effet de mode ?