in , , , ,

La super idée d’une enseignante pour égayer ses visios !

Zoom

Au détour d’une mention sur Linkedin, nous avons croisé l’idée d’Isabelle Le Brun, enseignante à l’Université, qui au démarrage de ses cours en visio demandent à ses étudiants de se renommer en associant la 1ère lettre de leur prénom avec un mot positif. Une initiative qui nous a fait sourire…D’autres idées ont fusé de la part des internautes: associer la première lettre avec un film, un roman, un pays…Toutes vos idées sont les bienvenues pour mettre un peu de bonne humeur en ces temps où le distanciel est toujours de mise…Nous en avons profité pour poser quelques questions à Isabelle.

D’après votre expérience d’enseignante universitaire, la transmission des savoirs sur un mode exclusivement digital est-elle un frein à l’enthousiasme des étudiants dans leurs apprentissages ?  

Intuitivement je dirais oui pour la plupart des étudiants, certains disent cependant apprécier ce mode d’apprentissage. Disons que le distanciel ne fait que creuser les écarts et rendre perceptible les décrochages. En présentiel l’enseignant a des feedback non verbaux dont il est privé en distanciel, surtout sans caméra (ce qui est le cas la plupart du temps).

Comment et pourquoi vous est venue cette idée d’associer la première lettre du prénom de vos étudiants à un mot positif ?

J’aime tester de nouvelles choses et surprendre (un peu) mes étudiants pour capter leur attention ! J’avais envie (et besoin) de mettre du positif dans mes séances pour sortir les étudiants de leur morosité, de leur état de sidération face à la situation (certains sont en distanciel depuis mars 2020…).

Avez-vous d’autres conseils, en tant qu’enseignante, pour rendre les sessions Zoom plus vivantes et joyeuses ?  

Déjà être soi-même vivante et joyeuse ! Avoir de l’énergie  à transmettre. Il est possible de faire quelques mouvements de gym et/ou d’étirement pour (faire) bouger. Alterner les modalités (sondages, partage d’écran, travail en sous groupe, co-écriture sur un écran partagé, …). Il y a aussi pleins de petites activités adaptables au distanciel. Il faut avant tout savoir quel objectif on vise (surprendre, fédérer, amuser, collaborer, debriefer, faire un bilan, …).  

En savoir plus sur Isabelle Le brun

Isabelle Le Brun est co-auteure de « Comment s’exercer à apprendre » (DeBoeck, 2015)

Vos suggestions, idées d’articles…

Contactez la rédaction à: etsionsouriait@loptimisme.com

Boostez cette initiative !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
DSC03228

Anna Coutton: Pourquoi prendre soin de soi fait du bien à la planète ? De l’écologie à l’écologie de soi

Les bottes d Anemone   Rosa Event Design   Cathy Marion   Tiphaine Fleurs port

Les bottes d’Anémone: des bouquets solidaires 100% éco-responsables offerts tous les mois