EngagéEngagé MerciMerci BravoBravo SolidaireSolidaire

Eco-anxiété : comment redonner l’espoir chez les jeunes générations ?

éco-anxiété

Vous êtes très nombreux à nous parler d’éco-anxiété sur nos différents réseaux sociaux. Cette forme d’anxiété liée à la dégradation continue de l’environnement touche de plus en plus d’individus et en particulier les jeunes générations. Nous avons souhaité faire le point avec le Dr Antoine Demonceaux, psychanalyste et président du collectif HoméoFrance, pour mieux savoir comment transformer ce syndrome en un facteur de mobilisation et d’action.

Pouvez-vous nous expliquer dans vos mots le concept d’éco-anxiété ?

75% des jeunes de 16 à 25 ans jugent l’avenir « effrayant ». Cela traduit la question du constat d’un monde abîmé et d’un avenir inquiétant. L’éco-anxiété touche des personnes jeunes qui seront adultes demain.

Comment l’éco-anxiété se traduit-elle, en particulier chez les jeunes ? Quelles en sont les conséquences dans la vie des jeunes aujourd’hui ?

Les symptômes les plus fréquents sont la peur, le chagrin et le désespoir face à ce monde en péril. La prise de conscience est souvent bloquée par la soif de consommer entretenue par les publicités. Une culpabilité peut s’installer de ne pas pouvoir agir pour la planète.

L’ignorance est le premier facteur de la peur et celle-ci empêche d’agir.

Que pouvons-nous faire si nous ressentons les manifestations de l’éco-anxiété ? Comment donner de l’espoir face à la « détresse environnementale » des jeunes générations ?

Donnons aux jeunes des sources d’information fiables pour connaître les enjeux. Chacun peut agir à son niveau pour changer le monde : économie d’énergie, moins de consommation de plastiques, une alimentation de proximité…

L’éducation joue un rôle important et les adultes d’aujourd’hui ont une mission essentielle pour préparer les adultes de demain.
Greta Thunberg, la jeune autiste asperger suédoise, a montré le chemin de la résilience en mettant derrière elle des milliers de collégiens derrière son message d’alerte.

La « souffrance environnementale » ressentie par beaucoup peut-elle selon vous se transformer en une force et être un levier à l’action ?

Bien sûr ! Comme toute souffrance, elle appelle à se relever et à trouver l’énergie et la créativité pour changer le monde. La peur est le frein majeur à l’action. Elle est souvent conditionnée par l’ignorance.

Qu’aimeriez-vous dire aux jeunes qui nous lisent et qui souffrent d’éco-anxiété ?

Le monde de demain vous appartient et vous avez le droit à la parole. La force de vos propos sera liée à votre capacité à faire ensemble. Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Vous êtes en droit de demander aux adultes d’aujourd’hui des mesures efficaces pour votre avenir.

A propos d’HoméoFrance 

L’association HoméoFrance est le premier réseau pluridisciplinaire permettant sur une même plateforme de faire travailler ensemble : patients, professionnels de santé, enseignants, chercheurs, industriels du médicament. Créée en février 2020 et présidée actuellement par le Dr Antoine Demonceaux, HoméoFrance œuvre auprès des patients de la France entière pour leur proposer des solutions en faveur d’une médecine responsable et durable.

Pour en savoir plus, cliquez sur les icônes :

facebook catherine testainstagram catherine testainfomation catherine testa

éloquence du bégaiement

Initiative positive : un concours éloquence du bégaiement

Santé mentale jeunes

Santé mentale des jeunes : pratiques d’une santé éco-responsable