« Les 4 secrets de l’abondance »: Caroline Frisou nous livre tous ses conseils

abondance conseils caroline frisou

L’abondance: voici le nouveau thème que Caroline Frisou a voulu explorer. Après « Les 4 sagesses indiennes » (éditions Leduc.s), Caroline vient d’éditer « Les 4 secrets de l’abondance » (éditions Leduc.s) dont elle nous livre ici tous les secrets. Rencontre. 

Pourquoi avoir choisi le thème de l’abondance pour ton nouveau livre ?

Comme chacun des livres que j’écris, c’est clairement la vie qui m’a guidée vers ce thème-là. Je suis profondément émue d’en parler car avant que je ne comprenne là où l’existence souhaitait me mener, 8 années se sont écoulées.

Tout a commencé en 2012, où quelques jours avant son décès, ma grand-mère Mimi, dont j’étais extrêmement proche, m’invita à regarder de plus près un meuble et une statuette qu’elle me léguait. En mentionnant que lorsque je le ferais,  je comprendrais alors son message … et ce que je devais faire, notamment au niveau de ma mission de vie.

Comme elle était atteinte d’un cancer en phase terminale, je n’ai pas prêté attention à ses dires dans un premier temps, pensant qu’elle “délirait” certainement.

Mais un an et demi après son décès, alors que je déménageais, je mis à l’envers le meuble ainsi que la statuette et vis une inscription m’indiquant clairement l’île de Bali ainsi que le nom d’un artiste local. Cela ne m’a pas étonné car Mimi avait vécu en Asie pendant plusieurs années avec mon grand-père. Pour autant, je n’avais, en 30 ans, jamais fait attention à cette inscription !

A compter de cette date, l’île des Dieux s’est invitée à plusieurs reprises dans ma vie. Jusqu’à ma rencontre étonnante avec un moine bouddhiste indonésien à l’église Saint Pierre de Rome en 2015. Une rencontre forte que j’avais relatée dans un carnet et que j’ai redécouvert … en 2020, à quelques jours de mon Tour d’Europe de plusieurs mois, marquant le début d’une toute nouvelle vie.

En relisant mes notes, tout prit enfin sens. 8 ans après les dernières paroles de Mimi, je compris qu’il me fallait explorer en profondeur les paroles de cet homme de foi, qui avait évoqué ce concept de “Tri Hita Karana”.

Dans mon cœur comme dans mon âme, j’étais enfin prête et déterminée à décrypter le message énigmatique que m’avait adressé Mimi. Car je savais, tout au fond de moi, qu’il était certainement le dernier cadeau qu’elle avait voulu me léguer en héritage.

Quelle est ta définition de l’abondance ? N’est-ce pas un concept très intime qui fait que nous pouvons tous avoir une vision différente de ce qu’est l’abondance dans nos vies ?

Dans mon ouvrage, j’ai été amenée par la Vie à explorer le concept de l’abondance par le prisme de la philosophie Balinaise nommée Tri Hita Karana, autrement dit “Les Trois Causes de la Prospérité”. Pour aller encore plus en profondeur, j’ai choisi de scinder l’une d’entre elles en 2, d’où les 4 secrets.

Ce que j’aime particulièrement dans cette conception, c’est qu’elle revisite totalement celle que nous pouvons avoir en Occident et qui est essentiellement basée sur la matière.

En effet, dans l’imaginaire collectif, lorsque nous évoquons l’abondance dans notre société, nous pouvons spontanément l’associer à un compte en banque bien garni, une très belle maison, et “l’excès” de tout ce dont nous pouvons rêver. D’ailleurs, si l’on prend la définition du dictionnaire Larousse, l’abondance se définit généralement comme “une grande quantité” de quelque chose.

À cette définition là plutôt matérialiste et quantitative, je préfère celle de la Tri Hita Karana, qui privilégie l’équilibre ET la qualité.

Aussi ma vision personnelle rejoint-elle la philosophie balinaise qui prône une abondance consciente. Présente dans chacun des domaines de notre vie. Et conjuguant matériel et immatériel.

Pour toi, l’abondance est-elle aussi liée au regard que nous portons sur nos expériences et notre environnement ?

Tout à fait ! L’abondance est un état qui s’apprécie à mon sens au quotidien. Et ce, dans chacune des expériences que nous pouvons avoir dans notre vie.

Qu’il s’agisse d’un voisin qui nous offre généreusement des légumes du jardin aux moments de qualité vécus en famille en passant par un environnement de vie dans lequel nous nous sentons bien : toutes ces “petites choses” constituent notre abondance et se doivent d’être appréciées à leur juste valeur !

Au lieu de nous comparer aux personnes qui ont en apparence tout, rappelons-nous à la base que rien ne nous est dû. Et surtout, qu’en regardant de plus près, la vie nous offre beaucoup.

Si nous partons de ce principe, nous ne pouvons qu’être en gratitude vis à vis de chacun des cadeaux que la vie nous fait.

Voilà pourquoi j’aime autant ces 4 secrets : parce qu’au-delà de saisir que l’Abondance est tout autour de nous en chaque instant, ils nous permettent de l’expérimenter en profondeur. Et de transformer par là-même notre regard ainsi que notre philosophie de vie.

Peux-tu nous résumer les 4 secrets de l’abondance que tu détailles dans ton livre ?

1# Des liens harmonieux avec les autres humains

Dans le premier secret qu’elle délivre, la sagesse balinaise nous apprend que la prospérité ne peut être vécue sans nouer de liens harmonieux avec les autres êtres humains. Que ces derniers soient nos proches … ou de parfaits étrangers.
Aussi nous invite t-elle à considérer que nous sommes tous UN. Et que plus nous tendrons vers la bienveillance et la paix envers autrui, plus nous favoriserons par la-même la plénitude et l’abondance au sein de notre propre existence.

2# Un équilibre entre la vie physique et la vie spirituelle

Le second secret nous invite à établir un équilibre entre la vie physique incarnée – sekala – et l’autre, plus spirituelle – niksala -. Pour cela, il n’est pas nécessaire d’avoir une religion. Seulement de nous ouvrir à cette énergie subtile, que certains appellent “Dieu”, “l’Univers” ou encore “la Vie”. Et de comprendre que nous ne sommes pas uniquement un corps physique. Mais que nous sommes également dotés d’une sensibilité. D’émotions. D’intuition. Et que nous co-créons en permanence avec la Vie. Ce second secret contribue ainsi à fortifier notre paix intérieure et notre bien-être sur le plan personnel.

3# Plus de gratitude envers la nature

Le troisième secret nous suggère d’accorder plus de gratitude envers la Nature. Car la Terre est infiniment précieuse à nos besoins. Notre équilibre. Notre richesse. Elle nous permet de répondre à nos besoins primaires. Guérit nombre de maux. Et nous apprend à vivre plus en conscience, en nous transmettant sa sagesse lorsque nous l’observons. Aussi est-il indispensable de la préserver. Comme il est salvateur, pour notre épanouissement, de la laisser imprégner notre vie.

4# Réconciliation avec l’argent

Enfin, le quatrième secret vise à nous réconcilier avec l’argent, en nous invitant à regarder celui-ci comme une énergie. Une énergie complémentaire à celle apportée par la Nature, nos relations et Dieu.

En allant au-delà de nos croyances limitantes et négatives envers l’argent, nous nous autorisons à l’accueillir dans notre existence. Et à vivre, en accord avec les trois autres sagesses, une Abondance profondément équilibrée.

Quels sont les freins les plus courants qui nous empêchent de vivre cette abondance ?

L’abondance peut clairement être freinée du fait des croyances que nous cultivons.

Celles qui nous ont été transmises. Dont nous avons hérité. Ou celles qui se sont forgées dans notre esprit suite à nos expériences.

Lorsque j’ai écrit ce livre, j’ai rencontré de nombreuses personnes, dont vous pourrez retrouver les témoignages au sein de l’ouvrage et qui ont souvent vécu ces difficultés. Il est certain que lorsque nous avons entendu enfant que “l’argent est sale”, qu’ “il ne faut pas faire confiance aux gens” ou encore que “la religion est l’opium du peuple”, cela peut nous freiner dans le rapport que nous pouvons avoir aux autres, à Dieu et à l’argent.

En second lieu, il me semble que la société moderne a privilégié certaines valeurs à d’autres. Née en 1982, j’appartiens à la génération Y à qui l’on a vanté le fait de “faire carrière”. “Monter dans l’échelle sociale”. Posséder. Comme si le bonheur, l’abondance, étaient forcément corrélés au FAIRE et à l’AVOIR.

Or cette course effrénée entraîne fatalement du stress. Des désillusions. Des comparaisons. Et une tendance à toujours vouloir plus, au lieu de considérer et d’apprécier sincèrement ce qui est déjà présent dans notre vie. En clair, nous risquons d’être décentrés. De devenir de moins en moins conscients. Et même lorsque nous nous sentons en abondance un instant, nous avons tendance à vouloir encore mieux.

Cette réaction est à mon sens, encore plus amplifiée par l’hyper connexion que nous entretenons avec les réseaux sociaux, nous présentant une image souvent déformée de la réalité.

Voilà pourquoi j’invite les lecteurs, à chaque étape de ce livre, à se déconnecter de l’extérieur pour mieux revenir à eux. A ce qui les entoure. Et à se réaligner. Pour se rendre compte, in fine, que l’abondance est là, à portée de main.

Dans ton livre, tu parles « d’ouverture de conscience » et tu nous donnes des clefs pratiques sous la forme de rituels pour y parvenir. Quel rituel pourrais-tu nous conseiller pour commencer ou continuer notre chemin vers l’abondance ?  

Il y a de très nombreux rituels au sein de l’ouvrage afin d’aider les lecteurs à expérimenter chaque dimension de l’abondance.

Le premier d’entre eux que je pourrais conseiller est de pouvoir procéder à une visualisation en imaginant la version de vous-même se sentant pleinement en abondance. A quoi ressemble t-elle ? Et en quoi se différencie t-elle de la personne que vous êtes aujourd’hui ? Prenez le temps de l’observer. De la détailler. En notant sa posture, ses traits, son environnement, ses vêtements, ses mots. Regardez le lieu où elle se trouve, les personnes qui l’entourent, les actions qu’elle réalise. Et rapprochez-vous d’elle jusqu’à entrer dans la vibration singulière qu’elle éprouve, jusqu’à faire corps avec elle. Parce que tout est déjà en vous … et ne demande qu’à devenir réalité.

Pour commander le livre de Caroline, cliquez sur l’image 🙂

Les 4Secretsdelabondance OK

Pour suivre, et découvrir le monde de Caroline, cliquez sur les icônes : 

Consolations citations

Le pouvoir de la consolation : 10 belles citations de Christophe André

ambulanciere à coach vocal

D’ambulancière à coach vocal : Élodie faisait chanter les patients…