MerciMerci BravoBravo

Dépression: 4 fausses croyances

4 fausses croyances sur la dépression

Les croyances et les idées reçues dans le champ de la santé mentale ont parfois la peau dure. La dépression est une maladie qui se soigne et se traite. De nombreux clichés continuent d’être associés à cette maladie faisant souffrir les personnes qui la vivent. Ces croyances peuvent également freiner l’accès aux soins et à une aide précoce. Le point sur 4 fausses croyances très répandues. 

1. La dépression, c'est pour les faibles !

La dépression n’est pas la maladie des faibles ! C’est une maladie bien connue du corps médical et scientifiquement étudiée. Parce qu’elle est mal comprise et que nous manquons d’informations à ce sujet, d’un point de vue extérieur, lorsqu’on n’y connait rien, les changements d’humeur, l’apathie (absence d’énergie ou de motivation), la tristesse peuvent vite nous faire conclure que la personne manque de volonté

La dépression n’est pas une affaire de volonté et il ne suffit pas de « se bouger un peu », de « se mettre un coup de pied aux fesses » pour s’en sortir. C’est une pathologie qui a des causes multiples et qui provoquent des dysfonctionnements neuro-psychologiques et biologiques. 

2. Tout le monde fait une dépression dans sa vie

S’il est vrai que chacun d’entre nous peut un jour souffrir d’une dépression, quel que soit notre âge ou notre catégorie socio-professionnelle, nous devons être attentifs dans nos discours au quotidien à ne pas parler de dépression de manière détachée et généralisante. La dépression n’est pas le petit coup de déprime passager. 

En France, on estime qu’1 personne sur 5 a souffert ou souffrira d’une dépression.  

3. Il a tout pour être heureux, il ne peut pas faire une dépression

Sortons de l’illusion que parce que nous avons en apparence tous les attributs de ce que la société qualifie de « bonheur » ( de beaux diplômes, une belle voiture, un travail intéressant, une maison avec jardin, une famille, des enfants etc.), nous ne pouvons pas traverser un jour une dépression. 

La dépression a des mécanismes biologiques et psychologiques extrêmement complexes et surtout son lot d’inconnu et d’incompréhension pour la personne qui la vit. Essayons de ne pas rajouter l’idée que les personnes qui en souffrent serait ingrates ou ne sauraient pas reconnaître la chance qu’ils ont ! 

4. Il va prendre des médicaments toute sa vie et deviendra dépendant aux psychothropes

Il y a plusieurs types de dépression avec des degrés variés. Toutes les personnes sont différentes et il y a plein de façons thérapeutiques de traiter une dépression. 

Tout comme la personne qui vit la dépression est unique, son traitement sera aussi unique. Si les traitements pour soigner la dépression engendrent certaines controverses, nous n’avons pas à juger ce qui est bon ou non pour la personne sur son chemin vers le rétablissement. La dépression se traite rarement au moyen des seuls médicaments. Des moyens psychothérapeutiques sont également envisagés pour aider la personne à s’en sortir. 

Gardons aussi à l’esprit qu’il n’y a pas de traitement miracle et cela peut prendre du temps avant que la personne ne trouve le traitement qui lui convienne, en collaboration avec son médecin. 

Devenez secouriste en santé mentale ! 

Vous souhaitez approfondir vos connaissances sur les différents troubles psychiques et sur la santé mentale en générale ? Avoir un plan d’action pour mieux soutenir un proche ou un collègue qui rencontre un problème de santé mentale ? Développer des attitudes aidantes et trouver les bons mots face à la détresse psychologique de l’autre ? Devenez secouriste en santé mentale ! 
Cette formation de 2 jours (14h00) est ouverte à tout citoyen qui souhaite avoir les bons gestes et contribuer à faire reculer la stigmatisation des troubles psychiques. 

Information et inscription: formation@loptimisme.com ou eva@loptimisme.com

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
4 façons dont la positivité toxique s'incarne au quotidien

4 façons dont la positivité toxique s’incarne au quotidien

Votre valeur expliquée avec un billet de 20€

Votre valeur expliquée avec un billet de 20 euros…