Valentine, improvisatrice: "Improviser ça ne s'improvise pas"

Valentine Nogalo

Valentine, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Valentine et je suis comédienne-improvisatrice, professeure de théâtre et formatrice soft-skills. Très jeune, je me passionne pour le théâtre, me forme au Cours Florent et suis titulaire d’un Master en Médiation Culturelle.

As-tu toujours eu envie de faire un métier en lien avec le théâtre ?

Petite, je voulais être boulangère et aventurière. Boulangère pour la générosité et la gourmandise : nourrir les autres et goûter tous les gâteaux du monde. Aventurière pour le voyage et l’action : découvrir, frissonner et me dépasser !

Aujourd’hui, c’est chose faite : mon métier est riche et multiple. Il me permet la transmission, la découverte, le voyage et le dépassement de soi.

Féministe, je m’engage activement contre le harcèlement de rue et pour l’égalité des genres au sein de Self Collective et dans mes différents projets artistiques.

Qu’est-ce qui t’a amené à la pratique du théâtre et de l’improvisation ?

J’ai découvert le théâtre dès l’âge de dix ans. Je quittais la tour géante du XIIIème arrondissement parisien pour une maison dans un village de banlieue – dont je tairais le nom car beaucoup trop champêtre !-. Pour m’intégrer, je me suis inscrite à une activité… et sans hésitation, j’ai choisi le théâtre.

Cela a été un réel coup de foudre. Sur scène, je me sentais bien. Depuis, je ne l’ai plus quittée.

Fascinée, et plus particulièrement par l’improvisation théâtrale, j’y ai consacré un mémoire universitaire navigant entre Montréal et Paris.

Improviser, c’est comme sauter dans le vide… mais avec un parachute !

En quoi consiste ton métier de professeure de théâtre et formatrice soft-skills ?

J’espère pouvoir rendre les personnes un peu plus confiantes et plus sereines. Je leur transmets des clés et des outils pour se sentir mieux intérieurement et avec les autres. J’interviens auprès du public enfant, adolescent et adulte.

Qu’est-ce qui rend ton métier inspirant ?

L’improvisation théâtrale est une discipline à part entière : improviser ça ne s’improvise pas, c’est son grand paradoxe ! Son apprentissage est passionnant et permet de développer de nombreuses compétences humaines, nécessaires à la fois dans le milieu professionnel et dans notre vie quotidienne : écoute active, adaptation, confiance, bienveillance, audace et lâcher-prise en sont les maîtres mots.

Je me consacre aujourd’hui à explorer l’intelligence collective, la créativité et développer la prise de parole en public au sein des formations et des cours hebdomadaires que j’animent.

Une anecdote positive ou inspirante que tu as vécue dans le cadre de ton activité et que tu aimerais partager aux lecteurs ?

Chaque semaine, pour débuter les ateliers d’improvisation, je propose aux participant.e.s de partager au moins une anecdote positive : nous musclons ainsi notre psychologie positive ! Cette fois-ci, un participant nous a confié avoir dit pour la première fois « je t’aime » à sa mère. C’était très émouvant.

Quelles sont tes sources d’inspiration dans la pratique de ton métier?

  • Les Chiche Capon pour leur folie,
  • Christophe André pour sa sagesse,
  • La chanteuse Camille pour sa poésie,
  • La photographe Charlotte Abramow pour son engagement,
  • Beyonce, pour sa force…

Et il y en a tant d’autres !

Quelle citation te booste au quotidien ?

« Connais-toi toi-même » de Socrate

D’autres interviews inspirantes?

 Découvrez le portrait de Mélanie Monvoisin « Il nous appartient de réapprendre à identifier nos instincts »

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Rebecca Sfedj

N’attendez pas votre place, créez-la! par Rebecca Sfedj

maxresdefault 1

Comment rebrancher son cerveau ? par Isabelle Filliozat