Bonne idéeBonne idée SolidaireSolidaire EngagéEngagé BravoBravo MerciMerci

Santé mentale des jeunes : le Facettes festival fait sa 2ème édition !

santé mentale des jeunes Le facettes festival fait sa deuxième edition

Dans le champ de la sensibilisation à la santé mentale des jeunes, le Facettes festival brille comme une étoile, offrant un évènement unique, gratuit et ouvert à tous.tes pour explorer les multiples aspects de la vie en lien avec cette question cruciale. Au programme: ateliers, stands, stand-up et concerts à destination des jeunes. 

Le Facettes Festival revient pour sa 2ème édition, les 30 septembre et 1er octobre à la Cité Fertile de Pantin. Cette année, c’est Salma, la dynamique Community Manager du festival qui nous parle des coulisses de cet évènement à ne pas manquer ! 

Peux-tu nous parler un peu de toi, de ton parcours en quelques mots ?

Je m’appelle Salma alias BBP sur le compte de Facettes (Bénévoles aux Blagues Pourries) : c’est un alias que je me suis donnée en auto-dérision car mon style sur le compte de Facettes c’est principalement des blagues pourries mais jamais mauvaises. J’ai 23 ans et je suis sous suivi psychiatrique depuis l’âge de 4 ans donc j’ai vu un peu de tout. Je suis aussi en Master 2 de Communication Interculturelle à Paris. Mes passions sont aider quand je peux (je rêve de monter une boîte d’assurance qui prend en charge la santé mentale dans mon pays d’origine), la danse (Pole dance et twerk), les soirées techno (j’aimerais beaucoup faire découvrir la techno européenne dans mon pays), et la lecture (sauf les livres d’amour, western et développement personnel).

Peux-tu nous expliquer ce qu’est le Facettes Festival et en quoi ce festival mérite le détour ?

Comme le nom l’indique : Facettes explore toutes les..bah facettes, de la vie quand on est concernés par les enjeux de la santé mentale. Comment accéder à l’aide ? Comment aider autrui ? Facettes propose la découverte de la vie des gens qui vivent avec des troubles dont on parle peu ou dont on parle d’une manière vraiment atroce.

On explique que oui on a des troubles mais on n’est pas limité à ceci: on a des vies amoureuses (film sur les Facettes de l’amour le 1er octobre) voire sexuelles (il y’a des ateliers dessus le samedi 30 et le dimanche 1er), on est concerné par les enjeux de l’insertion professionnelle (il existe un atelier dessus le 1er octobre) on aime faire la fête et se divertir (on va avoir des musicien-nes et des drag shows). 

En tant que festival solidaire avec un accès gratuit, la porte est ouverte à tout le monde et c'est une ambiance qui mérite vraiment le temps et le détour.

Capture decran 2023 09 19 120831

Qu’est-ce qui t’a donné envie d’être la community manager du Festival Facettes ?

Quatre choses:

Premièrement, le fait que Facettes pratiquait ce qu’elle prônait. Quand j’ai eu une crise d’angoisse au milieu de mon shift l’an dernier, on m’a dit que si c’était trop je pouvais rentrer chez moi donc là on a la véritable preuve de bienveillance.

Deuxièmement, étant concernée par les enjeux de la santé mentale, c’était logique de continuer à faire partie de l’asso.

Troisièmement, la communauté: en ayant vu comment nos interactions avec mes stories étaient vraiment cool, je voulais rester en contact avec eux via le compte Insta de Facettes.

Quatrièmement, je fais des études de comm donc mon travail chez Facettes est excellent pour mon CV.

D’ailleurs, la crise que j’ai eu était liée au fait que je me suis mise une pression pour réseauter sur LinkedIn et faire les stories à la perfection.

 

C’est quoi les coulisses d’une community manager qui a envie de faire bouger les lignes concernant la santé mentale des jeunes ?

L’humain avant tout: si on regarde les stories et publications des grands organismes, c’est très sobre et robotique. Je n’ai jamais caché qu’il y’a un humain avec sa propre vie qui se cache derrière Instagram.

Si dans mon entourage privé on a décrit ma vie comme étant « palpitante », dans le contexte de Facettes ma vie est plutôt « pertinente »: n’ayant pas trouvé des ressources qui me correspondaient durant mon parcours pour postuler à la RQTH, j’ai décidé de créer la série « Mission Handipossible » sur le compte de Facettes (Mission MDPH en story à la une: à regarder avec le son) et j’ai reçu un tas de messages sur comment ça a aidé et motivé pleins de gens à revendiquer leurs droits. Un autre exemple est de partager des anecdotes de ma vie liées à la santé mentale et ceci aide vraiment les gens à ne pas se sentir seul-es. 

En tant que « Bénévole aux Blagues Pourries » (ton surnom), comment parviens-tu à intégrer l’humour et la légèreté pour parler d’un sujet aussi sérieux que la santé mentale des jeunes ?

Une bonne majorité des personnes touchées par les troubles psychiques ont tendance à utiliser l’humour pour pouvoir vivre au jour le jour. La subtilité chez Facettes c’est juste de faire gaffe: si l’humour noir entre potes passe, je ne sais jamais si sans faire exprès je me retrouve à enclencher une réaction négative chez quelqu’un. Mais sur le compte Facettes, en vrai la majorité des blagues pourries proviennent de jeux de mots ou autre sur nos partenaires. Exemple: mettre « Bande Organisée » en musique quand on parle d’un truc marseillais.

Comment espères-tu qu’un festival comme Facettes puisse contribuer à la sensibilisation et à la compréhension de la santé mentale chez les jeunes ?

Leur apprendre qu’on a le droit d’avoir les mêmes enjeux que les personnes neurotypiques.On a le droit d’être digne d’amour malgré nos troubles, on a le droit à une insertion professionnelle épanouie, on a le droit d’accéder aux soins peu importe notre background. De plus, certes le festival est centré sur les jeunes mais dans la vie des jeunes il y’a des adultes et on les sensibilise également sur comment gérer des jeunes en détresse psychique.

Tout savoir sur le Festival Facettes

Nous soutenons

Le programme du Festival ICI 

instagram 1

logo facebook

logo linkedin

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Bullet Journal le cadeau de la rentrée

Bullet Journal : le cadeau de la rentrée !

Comment rester motivé durant l’automne 

Comment rester motivé durant l’automne ?