KIGNON : Katia nous raconte l’histoire des biscuits

kignon

Mettre en avant les entreprises qui s’engagent est l’une des missions de l’Optimisme depuis 6 ans. Et on doit bien avouer qu’on a rarement vu une entreprise si engagée que la biscuiterie Kignon. Les fondatrices de cette jeune marque sont sur tous les fronts : handicap, anti-gaspi, RSE… Et ça cartonne ! Rencontre. 

Katia, peux-tu nous dire en quelques mots ce qu’est la biscuiterie Kignon ?

Les biscuits KIGNON sont des petits biscuits au Maxi Impact, avec un Impact à la fois social et environnemental !

Ils sont Bio, locaux et « Handi-Gaspi » : ce qui signifie qu’ils sont fabriqués et conditionnés par des biscuitiers en situation de handicap, et élaborés à partir d’invendus de pain bio revalorisés.

biscuit kignon

Pourquoi avez-vous décidé de vous « attaquer » au gaspillage alimentaire ?  

Il y a, aujourd’hui en France, 10 millions de tonnes d’aliments encore consommables qui sont jetés chaque année.

Parmi eux, il y a un aliment qui est présent dans le quotidien de tous les Français et qui fait notre renommée à l’international mais qui est encore énormément jeté : c’est le pain !

Chaque année ce sont 200 millions de baguettes qui sont jetées dans les boulangeries.

Si l’on ajoute le pain qu’on gaspille à la maison, ce chiffre est multiplié par 3 ! Alors face à ce constat on a décidé d’agir en utilisant les invendus de boulangeries dans nos recettes.

kignon

Y a-t-il un a priori du consommateur à consommer des aliments fabriqué à partir d'invendus ?

Dans l’univers de l’anti-gaspi, les a priori sont nombreux car nous valorisons des déchets … et quand on parle de déchets ou d’invendus l’évocation dans l’esprit des consommateurs n’est pas la plus gourmande.

Pour lever cette vision, nous développons des recettes ultra-gourmandes que nous faisons gouter au plus grand nombre en magasin ou lors d’évènements pour que les gens puissent se rendre compte que les produits sont certes Bons pour la planète et Bons pour la société, mais avant tout Bons pour les Papilles ! (ndlr : nous pouvons témoigner !!)

Et nous avons développé une marque fun / colorée / décomplexée pour faire évoluer les mentalités et les pratiques à travers notre démarche.

kignon biscuit

Vous travaillez aujourd’hui avec un ESAT, cela a-t-il été une évidence ? Quel accueil des travailleurs des ESAT ?

Le handicap fait partie des piliers du projet : dès le début nous voulions mener une démarche avec un réel impact social et nous nous sommes rapidement rendues compte que les structures du handicap, telles que les ESAT, manquaient d’activité et étaient à la recherche de nouveaux projets durables et formateurs.

Nous sommes donc installées dans un ESAT de Loire Atlantique (Savenay) et avons à ce jour 30 personnes en situation de handicap mental et psychique formées sur cette activité de biscuiterie qui s’activent au quotidien pour donner vie aux biscuits.

Toute l’activité a été adaptée pour leur permettre un épanouissement rapide sur cette nouvelle activité et de les impliquer sur l’ensemble du process : fabrication, conditionnement, préparation des commandes et livraison.

kignon katia

Les fondatrices de Kignon ont fait le choix du circuit court, d’un modèle d’entreprise plus social, du bio, vous travaillez aujourd’hui sur l’emballage : elles sont sur tous les fronts !


Comment se fait-il que vous parveniez à mettre en place plus d’actions que certains grands acteurs de l’industrie agro-alimentaire ?

Nous avons placé les enjeux sociaux et environnementaux dès le début au cœur de notre stratégie et pour chacune de nos actions nous analysons les impacts positifs (sociaux et environnementaux) et l’impact business.

C’est en trouvant l’équilibre entre ces 2 aspects que nous arriverons à pérenniser notre modèle gourmand et engagé !

Le fait d’être une jeune entreprise en démarrage nous permet surement d’être plus flexible que les grands acteurs de l’industrie agro pour qui chaque changement est beaucoup plus lourd et impliquant.

L’équipe adore votre communication décalée… Est-ce que, malgré la pression d’une entreprise en pleine croissance, vous arrivez toujours à vous amuser ? 

Merci ! C’est vrai que l’on prend beaucoup de plaisir à porter ce projet et qu’on sent beaucoup d’ondes positives autour de nous au quotidien : ça nous booste.

Notre but c’est de défendre des causes sérieuses sans nous prendre au sérieux … et de montrer que cela peut être fun de sauver le monde 😊 

Dans une époque où l’éco-anxiété est de plus en plus marquée, et ou l’on cherche à faire évoluer les gens en les punissant ou les culpabilisant, nous voulons prouver que des approches plus positives et collaboratives sont plus efficaces !

Notre équipe a craqué sur les biscuits Citron-Amandes ! Mais dites-nous, quel le meilleur biscuit kignon selon vous ? 

Excellent choix le citron-amande : il est très apprécié ! Nous avons développé une gamme complète de biscuits sucrés pour qu’il y en ait pour tous les goûts : des fruités, des gourmands et des classiques. Je les aime tous mais je crois qu’en ce moment mon coup de cœur revient au chocolat-orange !

Vous pouvez retrouver les points de vente de Kignon sur leur site, mais aussi les commander pour vos événements d’entreprise ! 

logo linkedin 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
centre de flottaison

Hélène : formatrice dans le rétail, elle quitte tout pour créer un centre de flottaison