in , ,

HOMÉOPATHIE NOUS AURAIT-ON MENTI ?

Auteur: Philippe Marchat
En librairie le 8 octobre 2020
Editions Eyrolles
192 pages – 17 euros

A propos de l’ouvrage

En finir avec les idées reçues sur l’homéopathie !

C’est du sucre ! C’est que pour les bobos ! C’est un placebo ! On entend un peu tout et surtout n’importe quoi sur l’homéopathie. Présente depuis plus de deux cents ans et utilisée par des millions de Français, l’homéopathie est pourtant régulièrement décriée. Accusée de tous les maux, elle se trouve au cœur d’un questionnement sociétal altéré par la pensée binaire, pour ou contre.


Le Dr Philippe Marchat, médecin généraliste homéopathe depuis plus de trente ans, dénonce un débat confus et vain car parasité par des idées reçues largement répandues. Ce livre indispensable mène l’enquête en étudiant et en analysant les vingt clichés les plus fréquents sur l’homéopathie.
Ardent défenseur d’une médecine intégrative, le Dr Philippe Marchat soutient l’idée d’une pratique raisonnée : moins toxique, moins dispendieuse de matières premières (pensons à l’usage inconsidéré des antibiotiques) et aux bienfaits beaucoup plus durables (pensons aux traitements sans fin par somnifères et anxiolytiques et leur cortège de dépendance et d’accoutumance). Balayant les approximations, cet ouvrage offre une réflexion essentielle sur l’univers médical moderne.

A propos de l’auteur

Philippe Marchat, docteur en médecine et détenteur d’une maîtrise de philosophie, exerce en tant que médecin généraliste homéopathe.

Extrait

«Je me propose, au travers de ce livre, de répondre à ces questions essentielles. Mais ce n’est pas chose aisée en raison de l’importance des idées reçues concernant l’homéopathie (…). Aussi proposerai-je au lecteur de suivre mon enquête en empruntant vingt portes d’entrée distinctes, en étudiant et en analysant les vingt idées reçues les plus répandues sur l’homéopathie, et qui rendent confus et vain tout débat véritable à son sujet. Nous chercherons à comprendre d’où elles viennent, quelle est leur part de vérité, leur part d’erreur ou de mensonge et, enfin, leurs fonctions et leur rôle.»

Vous aimerez aussi…

Ces aliments qui rendent heureux

Boostez cette initiative !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Audrey Chapot

L’approche inédite d’une anthropologue pour mieux se comprendre

Ce que tu vois de moi

“Ce que tu vois de moi”, un livre qui aide à se construire de Blandine STINTZY