in , , , ,

Alia Cardyn: d’avocate à romancière – son parcours incroyable avec « Mademoiselle Papillon »

Alia Cardyn

L’équipe a eu un coup de coeur pour la romancière belge Alia Cardyn. Son dernier roman « Mademoiselle Papillon » (Robert Lafont) est une véritable pépite d’humanité.

Lundi 11 janvier 2021 à 19h00 nous invitons tous nos lecteurs pour un live d’exception en sa présence sur le compte Instagram officiel de l’Optimisme. Une bulle d’inspiration pour commencer tous ensemble 2021 sous le signe du don de soi et de l’espoir.

Rencontre avec Alia qui nous parle de son aventure avec les mots et Mademoiselle Papillon.

Peux-tu nous parler de ton incroyable parcours et de ta rencontre avec l’écriture ?

J’ai une grande sensibilité, ce qui rendait la profession d’avocate compliquée pour moi. Un jour, mon mari qui savait que j’adorais les livres m’a demandé: « pourquoi n’écrirais-tu pas un roman? ». Dans les semaines qui ont suivi, avec le début de l’écriture de mon roman, ma sensibilité est devenue, non plus un poids mais une réelle force.

Pourquoi avoir choisi de devenir romancière ? Quelles réflexions ont précédé ce changement de carrière ?

J’adore les histoires. J’aime me plonger dans un nouvel univers, l’explorer, créer. Avec mes romans, j’ai choisi d’aborder chaque fois un sujet important mais souvent peu accessible. J’ai envie de transmettre plus qu’une histoire, je veux transmettre un savoir, une sagesse que j’ai reçue au cours de mes recherches et interviews préalables. C’est devenu ma quête personnelle : parler de l’essentiel à travers une histoire que je veux captivante.

Peux-tu nous parler de ta rencontre avec « Mademoiselle Papillon », titre de ton dernier livre publié en 2020 chez Robert Lafont ?

J’ai découvert Mademoiselle Papillon en visitant l’abbaye de Valloires alors que j’étais en vacances avec ma belle-famille. J’ai été éblouie par l’histoire que la guide a raconté et j’ai décidé dans l’instant que Mademoiselle Papillon serait dans mon prochain roman! 

Quelle est l’histoire de « Mlle Papillon » ? Pourquoi avoir choisi d’écrire un roman à son sujet ?

Mademoiselle Papillon est une infirmière qui au siècle dernier a sauvé des milliers d’enfants. Elle est encore méconnue en France alors que beaucoup l’appellent la Mère Térésa française. Post mortem, elle a été reconnue « Juste parmi les Nations » pour avoir sauvé plusieurs enfants juifs alors même que des Allemands s’étaient installés dans l’abbaye où elle officiait.

Je n’ai pas choisi d’écrire sur elle. En entendant son histoire, cela s’est imposé à moi, telle une évidence. C’était incroyable de ressentir une énergie si forte et si soudaine. J’étais émerveillée par cette femme et j’en ai encore des frissons aujourd’hui. C’est une des plus belles rencontres de ma vie.

Comment as-tu concilié « faits historiques » et « roman » ?

J’ai choisi plusieurs faits importants de sa vie et j’ai complété en construisant une histoire qui permettrait au lecteur de se sentir proche du personnage, notamment en inventant ses carnets de bord. Mon histoire de Mademoiselle Papillon repose presque uniquement sur le témoignage oral lors de mes nombreuses heures d’interview et ce témoignage dépend de la vitalité des mémoires. Mon récit ne pouvait être dès lors qu’une fiction.

Quelle a été la place du rêve dans l’écriture de « Mlle Papillon » ?

Le rêve et la joie sont mes moteurs dans ma vie professionnelle. Je me crée de magnifiques rêves pour le futur car c’est ce qui me nourrit au quotidien. Vibrer au diapason d’un futur chargé de belles surprises. Je demande aussi parfois aux autres de m’aider à réaliser certains rêves.

Depuis toute petite, le rêve a toujours été ma force pour avancer et ma capacité au rêve n’a cessé de croître avec la pratique.

Que t’a appris l’écriture de « Mademoiselle Papillon » ? Quels enseignements retiens-tu de cette aventure littéraire à ses côtés ?

L’importance d’être dans un projet de vie qui me rend joyeuse, l’importance de contribuer à la beauté de notre monde, l’importance aussi de donner de soi car c’est ce qui nous définit, nous, les êtres humains, la relation aux autres.

Le don de soi nous offre un pouvoir infini car notre bonté aide celui qui croise notre route mais aussi tous ceux qui, plus tard, croiseront la route de celui que nous avons aidé. Notre générosité nous rend éternel.

Quelle est la phrase positive ou le mantra qui te booste au quotidien ?

Je suis créatrice de ma vie et de ma joie.

Pour suivre Alia Cardyn

logo facebook

Rendez-vous le 11 janvier 2021 à 19h00 sur le compte Insta officiel de l’Optimisme pour une rencontre riche en inspiration

Un live dexception OK

Retrouvez Alia au Club de l’Optimisme en 2021

Alia nous fait également le plaisir d’être parmi nos intervenants du Club de l’Optimisme pour la saison 2021. Elle interviendra le 06 avril 2021 sur le thème:  » A la poursuite d’un rêve ». Rejoignez-nous au Club de l’Optimisme pour vivre une année riche en expériences.

Vous aimerez aussi…

Anna Adella: le métier d’écrivain et l’invitation au voyage intérieur

Boostez cette initiative !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Je te souhaite une bonne année

« Je te souhaite une bonne année » la chanson qui cartonne partout dans le monde

Christine Ramadier

Christine Ramadier, manager et coach : Comment améliorer son discours intérieur ?