3 conseils pour se mettre dans l’esprit de Noël instantanément

Noël esprit

« Je me souviens d’un certain Noël. Je devais avoir cinq ou six ans. Mon grand-père m’avait emmené découvrir les vitrines des grands magasins et expliqué le principe du père Noël. J’avais alors élaboré une liste exhaustive : un avion, un train ? Tant qu’à faire, si ce mec est aussi généreux… Et puis, le soir de Noël, au pied de l’arbre, je n’avais qu’un seul cadeau. Et qu’y avait-il dans le paquet ? Une boîte de crayons de couleur ! Devant ma consternation, ma mère m’avait ainsi réconforté : tu sais, avec ces crayons de couleur, tu peux dessiner un train, un avion… Tu peux tout avoir ».

Claude Lelouch.

Le dictionnaire de ma vie (2016).

#3 Manger

Selon une étude publiée dans The Journal of Positive Psychology, les psychologues ont constaté que nous ressentons une amélioration de l’humeur après avoir fait quelque chose de créatif. L’étude a mesuré les effets d’activités créatives quotidiennes chez un groupe de 658 personnes sur 13 jours. Les résultats mettent en exergue que « les participants se sentaient plus apaisés et optimistes après avoir effectué une activité plus créative que d’habitude ». La cuisine était l’une des activités quotidiennes réalisée par les participants à l’étude. Cuisiner procure un sentiment d’accomplissement positif pour notre développement personnel, mais aussi un moment de partage : la cuisine réunit.

Quoi de mieux que la période de noël pour cuisiner en famille. Les odeurs embaument toutes les pièces et tout le monde est mis à contribution. Internet regorgent de recettes de cookies, biscuits de noël, pain d’épices, manalas et même de repas de noël végan. Il y en a pour tous les goûts.

#2 Danser

En dansant, vous mettez votre esprit à l’épreuve et stimulez les connexions au sein de votre cerveau. À la différence des autres formes d’exercice, la danse ne présente aucune limite d’âge !

En dansant, vous éloignez le stress. La danse a de nombreux bénéfices sur le physique mais on ne pense pas toujours aux bénéfices sur le mental.

En dansant, vous prenez confiance en vous. L’expression corporelle permet d’apprendre à découvrir son corps et sa façon de bouger.

Quelques playlists de noël enivrantes et gratuites, à diffuser pendant la décoration du sapin :

Musiques de noël

#3 Aimer

« Avoir pour quelqu’un, quelque chose de l’affection, de la tendresse, de l’amitié ou de la passion : aimer ses amis… Être amoureux, éprouver de l’amour pour quelqu’un : Il a aimé sans être payé en retour ». – Dictionnaire Larousse. –

Mais pour aimer les autres, il faut d’abord apprendre à s’aimer. Que veut dire s’aimer et comment s’aimer ? On pourrait écrire un livre entier sur le sujet. En somme, s’aimer signifie s’accepter tel que l’on est, avec ses points forts et sa vulnérabilité. Noël est une période qui appelle à l’ouverture aux autres, mais aussi à l’introspection et à la réflexion.

Il s’agit de prendre soin de soi en :

  • Se découvrant : sous notre meilleur jour avec toutes nos forces. Pourquoi ne pas demander à trois de nos proches (amis, famille…) de nous communiquer trois qualités qui nous décrivent. Ces qualités pourraient chacune être écrites sur un post-it et affichées dans une pièce que nous affectionnons particulièrement : cuisine, salle de bain… A force de visualiser ces qualités, notre inconscient va les intégrer sans que nous nous en rendions compte. Notre estime de nous s’en trouve améliorée.
  • Remerciant : selon le psychologue et chercheur américain Robert Emons, les bienfaits de la gratitude sont infinis :
    Mentaux et émotionnels : dire merci rend heureux, augmente la capacité à être positif et nous éloigne des considérations matérialistes…
    Physiques : remercier améliore la qualité du sommeil, renforce le système immunitaire, diminue les douleurs…
    Sociaux : la gratitude augmente notre capacité à être empathique, notre intelligence émotionnelle et améliore nos relations avec les autres…
  • Positivant : le cerveau est un muscle qu’il faut entraîner. Même si la situation semble négative, l’idée est de réorienter notre attention sur le positif. Comment ? En notant mentalement, sur une note dans notre téléphone ou dans un carnet, tous les jours, trois choses ou événements positifs que nous avons vécus. La répétition inscrit la notion !

Bien entendu, il n’y a pas qu’en période de fêtes où ces plaisirs simples peuvent être mis en pratique. Il s’agit d’un travail sur le long terme, qui implique de prendre le temps. Ce temps si précieux que nous maltraitons en accélérant à une allure folle, qui ne convient à personne, mais que nous accélérons tout de même.

Hélène GOURLAIN

Blog : Chroniques d’une parisienne optimiste
Linkedin
Insta : @parisienneoptimiste

Besoin d’inspiration pour vos cadeaux à Noël ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Noël

3 pistes pour se relier à l’ambiance de noël par Hélène Gourlain

Atypique

Manuel de survie à destination des profils atypiques