Menu
in , , ,

RECRUTEMENT : le mail que nous avons reçu aujourd’hui

Cher lecteur,

Je profite de ce réseau pour partager de façon « brute » (même si anonymisée) le mail que nous avons reçu aujourd’hui tant il est caractéristique des mails que nous recevons au quotidien et tant il me paraît important de questionner.

« Bonjour ! 🙂

Je me présente rapidement, je m’appelle Maureen, j’ai 20 ans (intéressant, non ?), je suis étudiante en 3ème année de licence d’Information et de Communication à XXX. Dans le cadre d’un de mes cours « XXX », nous devons réaliser un dossier sur notre avenir professionnel.

Journaliste, Chargé.e de communication, Community Manager, les autres étudiants ont l’air de savoir ce qu’ils veulent faire, pas moi.

Dans ce dossier, nous devons réaliser de courtes interviews (10/15minutes) en lien avec notre métier visé (oui, apparemment nous devons choisir UN seul métier et le suivre le reste de notre vie), cependant n’ayant pas de préférence particulière je souhaite découvrir et élargir ma vision de la communication.

Je dois l’avouer, c’est un peu par hasard que je suis tombée sur votre site internet, celui ci m’a beaucoup plu par l’optimisme qu’il projette.

Accepteriez vous de m’accorder un peu de temps pour réaliser une interview ? Par cette interview je pourrai éventuellement mettre en avant l’importance du bonheur dans sa vie, car après tout, ce n’est pas grave si à 20 ans je ne sais pas ce que je veux faire plus tard mais je sais que je veux être heureuse 🙂

Je vous remercie d’avance pour votre aide et vous souhaite de passer une bonne journée !« 

Bien sûr, je ne vais pas généraliser ni théoriser une génération entière par ma vision parcellaire et fortement biaisée des CV ou mails qui nous arrivent. On me dit souvent que ceux qui postulent chez nous sont « atypiques » (même si je ne suis pas sûre de savoir de quoi on est typique). Je dois quand même t’avouer que je m’interroge tant les lettres vont dans le même sens. Autre extrait.

« Bonjour Catherine,

Depuis quelques années maintenant, j’ai compris que je n’arrivais pas et n’arriverai jamais à m’intégrer dans le système actuel. Pourquoi ? D’abord, parce que je ne le comprends pas et puis parce que j’ai de plus grands rêves que ceux que l’on m’assigne. Je crois que tout est possible ».

Je ne me prêterai pas à l’exercice de l’analyse ou de l’extrapolation mais à celui de l’interrogation. Les messages que nous recevons sont absolument tous empreints de sincérité et d’authenticité : qu’ils soient envoyés par un étudiant en recherche de stage, par un cadre dans une grande entreprise, par un journaliste ou par un grand patron. Ils osent nous dire QUI ils sont, pas ce qu’il font.

Et si c’était ça qui manquait tant dans le monde de l’entreprise classique : la capacité à oser être soi et dire qui l’on est ?

Le système global (éducation, entreprise, société) semble parfois déposséder les individus de leurs propres capacités et des sujets deviennent tabous.

Qu’en penses-tu ? Que faire ?

J’hésite à faire un recueil des messages qu’on nous envoie. Solitude du manager, vulnérabilité, sur-adaptation, bore-out, etc… Cela n’aurait-il pas de la valeur de dire tout haut tous ces sujets tabous dont on ne parle pas ? Si tu as un texte à partager, tu peux me l’envoyer en message. Et bien-sûr, proposer ta vision en commentaire.

A très bientôt,

Catherine

NB : j’ai bien-sûr demandé l’autorisation de publier ces lettres !

A lire aussi…

QUÊTE DE SENS : motive-t-elle vraiment toute la génération Z ??

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils