Menu
in

Des données chiffrées : non, le monde ne va pas plus mal

« Le monde n’avait «jamais été aussi dangereux qu’aujourd’hui». […] Difficile de croire que nous courons aujourd’hui un plus grand danger qu’au cours des deux guerres mondiales, de la Guerre Froide »

 
Ces données chiffrées concernant les homocides, les violences envers les femmes ou les génocides méritent d’être diffusées.
Article à lire sur Slate : Non, le monde n’est pas en train de sombrer dans le chaos

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils