in

Le travail est-il fait pour être heureux ?

Un débat philosophique éternel ! Sont retracés les différences et les points communs entre le travail d’hier et d’aujourd’hui, à la lumière de faits sociaux actuels. Entre contrainte et liberté, le sens de nos actions reste le modérateur de la souffrance au travail.

Le bonheur au travail, longtemps un problème de riche, se démocratise. Pour autant, ce n’est que le début du changement. La souffrance est encore largement dominante dans les entreprises privées et plus encore dans les organisations publiques.

Un article à retrouver sur le site des Echos « Le travail est-il fait pour être heureux ?« 

Boostez cette initiative !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Il décide de payer ses salariés 5500 euros par mois, le « salaire du bonheur »

Les 5 clés du bonheur en amour