in

La gentillesse : faiblesse de caractère ou vertue ?

Le philosophe et auteur du Petit éloge de la gentillesse, Emmanuel Jaffelin est interviewé par Madame Figaro et revient sur la notion de gentillesse.
gentillesse
Extrait :

“La notion de gentillesse est ambiguë : elle est souvent perçue comme une faiblesse de caractère, synonyme de mièvre, naïf et crédule. En réalité, on confond avec gentillet. Il faut interpréter la gentillesse comme une vertu, une intelligence émotionnelle qui permet d’être attentif à autrui”

Retrouvez l’article entier ici : Être gentil n’est plus niais

Boostez cette initiative !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Les français et le bonheur