in , ,

“Ce que tu vois de moi”, un livre qui aide à se construire de Blandine STINTZY

Ce que tu vois de moi

A propos du livre

Alors que le bouleversement actuel est particulièrement déstabilisant, avec un quotidien rythmé par des actualités économiques et sanitaires stressantes, il est des livres qui apportent une bouffée d’air frais, une précieuse respiration qui nourrit l’énergie de vie et aide à se connecter à ses ressources profondes.

“Ce que tu vois de moi” de Blandine Stintzy fait partie de ce genre d’ouvrage. Dès les premiers mots de ce recueil de nouvelles, l’auteure embarque ses lecteurs dans un tourbillon d’émotion et de remise en cause d’eux-mêmes.

Le reflet de cette société contemporaine leur est renvoyé au travers du prisme des personnages qui, tels des fantômes, les entourent sans qu’ils prennent le temps de s’arrêter pour les écouter. Tout simplement parce que chacun est perdu dans le speed du quotidien… et sans doute aussi en raison d’une grande part d’égoïsme propre à l’être humain.

Dans un style poignant doté d’une plume délicate et sensible, l’auteur stigmatise nos travers en nous obligeant à regarder autour de nous dans notre voisinage proche : “Et si tous ces personnages étaient nos voisins ? Tiens d’ailleurs j’y pense…”

« J’aime les histoires, et je crois que les récits peuvent aider chacun à se construire, et nous rassembler. » – Blandine Stintzy

De brefs fragments d’humanité qui nourrissent et aident à avancer

“Ce que tu vois de moi” est bien plus qu’un simple recueil de nouvelles. Il s’agit d’un livre qui fait du bien, un compagnon qui dévoile ces moments fugaces dans lesquels chacun s’est un jour vu pleinement, dans ce qu’il a de plus essentiel.

Il raconte ces rencontres qui peuvent s’évanouir ou changer la vie de deux personnes : celle de la personne qui voit, celle de la personne qui est vue.

Pour écrire cet ouvrage, Blandine s’est appuyée sur ses propres peurs et émotions, ainsi que sur tous les échanges qu’elle a pu avoir avec les gens dans le cadre de sa pratique (Méthode Feldenkrais et Hypnose Générative) ou encore dans le cadre de son travail de scénariste.

Blandine a, en effet, été amenée à rencontrer toutes sortes de gens :

  • des personnes confrontées à des maladies graves ou à des problèmes familiaux très lourds,
  • des personnes qui veulent simplement changer quelque chose dans leur vie,
  • ceux/celles qui désirent ne plus avoir mal au dos,
  • des artistes qui veulent nourrir leur créativité,
  • des sportifs de haut niveau qui veulent améliorer leurs performances,
  • des gens curieux d’aller à la rencontre de nouvelles facettes d’eux-mêmes…

Pour autant, chaque nouvelle est une pure fiction et non une “étude de cas”. L’auteure a voulu laisser la part belle à l’imaginaire, à cette belle fonction du cerveau qui recompose les réalités dans des histoires inventées, afin de mettre du rêve et du sens dans nos vies.

Extrait

D’ailleurs depuis combien de temps est-elle là ? Elle réalise qu’elle ne sait même plus très bien où elle est. Encore en train de se fréquenter elle-même, alors qu’elle ne se supporte plus. Perdue dans les affres de ses pensées abyssales. Ou ailleurs… Absente de son propre corps. Lourde et évanescente à la fois. Elle s’aperçoit tout à coup que sa main est en train de griffonner machinalement des courbes, à l’aide d’un stylo qu’elle ne se souvient pas d’avoir saisi. C’est un feutre noir, qui trace de beaux traits épais sans qu’elle ait besoin d’appuyer. Il glisse si aisément, et elle perçoit maintenant le léger crissement qu’il produit sur une fiche bristol format A5. Elle s’étonne en découvrant que ce ne sont pas des gribouillis, mais bien des mots. Qui s’enchaînent pour former une phrase.

— Pourriez-vous me dire quelque chose d’intime à propos de vous-même ?

La phrase est joliment positionnée au milieu de la fiche. Comme un cri muet qu’elle aurait poussé. Plus étonnant encore, il y a d’autres fiches empilées sous la première. Sur lesquelles se trouvent autant de phrases. Des phrases dont elle reconnaît qu’elle les portait en elle depuis longtemps, même si elle n’osera jamais, au grand jamais, les dire à haute voix.

Vous aimerez aussi…

« Ma vie est un labo… et la vôtre aussi », une immersion dans les profondeurs de soi-même, par Malou Moulis

Boostez cette initiative !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Homéopahtie

HOMÉOPATHIE NOUS AURAIT-ON MENTI ?

Btlv logo

NOUVEAU EN 2020: L’Optimisme et BTLV