BravoBravo SolidaireSolidaire CourageuxCourageux

Gabriel : De l’addiction à la cocaïne vers la résilience, son parcours de rétablissement

De laddiction a la cocaine vers la resilience le parcours de retblissement de Gabriel

Aujourd’hui, nous avons le plaisir d’interviewer Gabriel, qui a surmonté son addiction à la cocaïne pour devenir un exemple de résilience. Originaire de Belgique et âgé de 30 ans, Gabriel est freelance en rédaction et stratégie LinkedIn pour les professionnels de la santé mentale. Il est également le créateur du podcast « Sortir de l’addiction ». Gabriel nous partage son parcours, ses défis et ses réussites dans sa lutte contre l’addiction, ainsi que son engagement à soutenir les autres dans leur propre rétablissement.

Qu’est-ce qui a été le plus important pour toi pour retrouver un équilibre dans ton parcours ?

En 2019, j’ai réalisé que j’avais un problème avec la cocaïne. Après une soirée lors de laquelle j’ai été victime de soumission chimique à mon insu, j’ai décidé d’arrêter de consommer des drogues. Dans les mois qui ont suivi cet événement, je me suis instinctivement tourné vers le sport, la lecture et les témoignages de personnes qui avaient traversé ce que j’ai vécu. 

Je suis ensuite parti pour le Vietnam afin de me reposer et prendre du recul sur toutes mes années de galères. Par chance, j’y suis resté pendant le Covid. Et comme là-bas, nous n’avons quasiment pas eu de confinement, j’ai pu en profiter pour prendre soin de moi et me rétablir correctement.

Récemment tu as décidé d’ouvrir la parole sur une partie de ton histoire en dévoilant ton addiction à la cocaïne notamment sur Linkedin. Pourquoi cette prise de parole ?

En décembre 2023, j’ai pris conscience que j’étais définitivement rétabli de mes problèmes d’addictions. J’ai ressenti le besoin viscéral de m’exprimer, et de partager mon expérience avec les autres. J’ai conscience de l’impact positif majeur que les témoignages ont eu dans mon parcours de rétablissement, alors j’ai eu envie de renvoyer l’ascenseur. Aujourd’hui, je crée le contenu que j’aurais aimé lire lorsque j’étais au fond du trou. 

Quelles ont été les premières réactions suite à tes publications ?

Je savais qu’en postant sur LinkedIn, j’allais attirer l’attention sur le sujet de l’addiction. Car c’est une plateforme professionnelle et que personne n’y avait fait son “coming out” d’ex-addict avant moi. Mais j’étais à mille lieux d’imaginer que cela prendrait de telles proportions. 

En l’espace d’un mois et de quelques posts à peine, j’ai cumulé plusieurs millions de vues avec mes témoignages. J’ai reçu une très grande vague de soutien, et beaucoup de personnes m’ont contacté par message privé pour me remercier d’aborder le sujet. Et c’est en constatant l’impact de mon histoire sur les autres, que j’ai compris que j’avais bien fait de le faire. 

Quels sont les principaux messages que tu souhaites faire passer en t’exprimant sur le sujet des addictions ?

Il est important de demander de l’aide le plus tôt possible. 

On peut parler de ses questionnements vis-à-vis de sa consommation ou d’un comportement addictif à son médecin généraliste, psychologue ou psychiatre. Ou encore contacter une association, un groupe d’entraide comme les groupes de parole, et puis aussi les créateurs de contenus comme moi. 

Parler c’est le premier réflexe à avoir. Ensuite, il faut trouver l’accompagnement qui nous convient à nous et à notre situation.

N’as-tu pas eu peur que ce dévoilement puisse impacter ton employabilité par la suite ?

Alors, pas du tout ! Aujourd’hui, avec un an de recul derrière moi, je peux dire que ma prise de parole est même un avantage sur le plan professionnel. Car j’attire des clients sensibles à mon parcours et avec qui je partage des valeurs communes. Et c’est très appréciable. Et puis je suis positionné sur le secteur de la santé mentale, donc je ne ressens ou constate aucune stigmatisation.

Quels sont tes projets pour la suite ?

Mon podcast Sortir de l’addiction fêtera ses 1 an le 4 mai prochain. J’ai déjà sorti plus de 40 épisodes, et on vient d’atteindre les 10.000 écoutes par mois. Je vais continuer à publier du contenu chaque semaine sur les addictions. Et mon objectif est de développer mon image, et de gagner en influence pour me servir de ma notoriété afin de faire bouger les lignes dans les secteurs de la prise en charge et du système de soins.

Qu’aimerais-tu dire à celles et ceux qui peuvent se reconnaître dans ton parcours ?

Sortir de l’addiction est une épreuve difficile qui demande du courage, mais c’est tout à fait possible. 

Il faut tenir bon, bien s’entourer et avancer. 

A propos de Gabriel Raskinet

Pour le suivre sur ces réseaux :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Face au soin un programme d’accompagnement pour les aidants

« Face au soin » : un programme d’accompagnement pour les aidants